mis à jour le

Elections de juillet prochain : L’état major de Modibo Sidibé à pied d’œuvre auprès des militants à la base

Les préparatifs vont bon train dans les différents états-majors du parti FARE, pour les joutes électorales: présidentielle et législatives de juillet 2013, pour soutenir la candidature de l'ancien premier ministre Modibo Sidibé. Des équipes du parti FARE sont à pied d'½uvre à l'intérieur du pays pour sensibiliser et convaincre des militants et des militantes à adhérer à la cause du candidat de la nation : Modibo Sidibé. C'est le cas notamment de la délégation conduite par le premier vice présidente des FARE, Soumana Mory Coulibaly, partie à la rencontre des militants à la base du cercle de Tominian, le samedi 30 mars dernier et de Niono le dimanche dernier. Egalement à Kayes, au même moment, le président du bureau national du parti FARE, Alou Kéita rencontrait des groupes de militantes et militants à la base de la première région ; tandis qu'à Sikasso, l'équipe régionale est en pleine phase de planification de stratégies pour recueillir en faveur de son candidat, la majorité de l'électorat de la 3è région.

En vue d'affuter les armes pour mieux aborder les élections couplées : présidentielle et législatives de juillet prochain, les leaders du Parti Forces Alternatives pour le Renouveau et l'Emergence « FARE » multiplient les descentes éclairées sur le terrain. En dépit des pronostics qui semblent favorables à leur mentor, les militants du parti FARE veulent s'assurer du réel soutien des populations (électrices) à leur candidat, avant les dates prévues, afin d'éviter tout scénario contraire à leur ambition au sortir de ce double scrutin électoral à venir.

A Tominian, la délégation conduite par le premier vice président Soumana Mory Coulibaly comprenait entre autres ; le président de la coordination régionale des FARE de Ségou, Alassane Dembélé et du délégué de Tominian Asaf Dembélé.

Au même moment dans la capitale du Kénédougou (Sikasso) ; l'état major régional du parti FARE et les membres de l'association Forces Citoyennes du Mali, formé entre autres du Docteur Bema Ouattara, Zhao Ahmed Amadou Bamba (pdt national des FCM), Moustapha Sanogo, Guédiouma Sanogo, Youssouf Coulibaly « Vieux », Modibo Sidibé « Junior » secrétaire général des Forces Citoyennes du Mali ; entre autres leaders étaient aux man½uvres pour sensibiliser et convaincre les militantes et militants à la base en faveur de Modibo Sidibé. A Sikasso, les leaders des FARE et des FCM n'entendent pas jouer les seconds rôles au cours de cette présidentielle de juillet 2013.

Pour permettre à leur idole de remporter la présidentielle dès le premier tour, les membres de l'état major des Forces Alternatives pour le Renouveau et l'Emergence et de l'association Forces Citoyennes du Mali multiplient des rencontres depuis déjà quelques semaines des rencontres avec les militants et les militantes à la base. Le week-end dernier, dans la cité du Kénédougou, il fut question pour les membres de l'état major des FARE et de l'association Forces Citoyennes du Mali, d'expliquer aux sympathisants à la base les raisons de leur choix porté sur l'ancien ministre de la santé, ex-patron de la diplomatie malienne, ancien secrétaire général de Koulouba et ex-premier ministre, Modibo Sidibé.

Pour M. Abdoul Karim Sylla, militant et membre de l'association Forces Citoyennes du Mali, qui soutien la candidature de ce Grand Commis de l'Etat à l'élection présidentielle, nul ne doute d'une conviction quasi générale, l'homme « Modibo Sidibé » incarne le vrai changement « positif pour notre grand Mali ». Il a souci du meilleur devenir de cette nation malienne. Il ajoutera que Modibo Sidibé aura été et est, l'un des cadres administratifs de ces vingt dernières années ayant apporté sa touche constructive et positive à la démocratie malienne ; en témoigne cette grande révolution positive qu'il a apportée au niveau des services de santé de notre pays, lors de son passage à la tête du ministère de la Santé. Grâce aux actions et aux efforts entrepris par Modibo Sidibé à la tête du département de la santé, plusieurs centres de santé communautaire furent créés, pour le grand bonheur des populations de notre pays.

Que dire alors des actions combien positives qu'il a posées au nom du Mali et pour le Mali, lors de son passage à la tête du ministère des Affaires Etrangères. Les actions positives qu'il a posées à la tête de la primature ont permis au Mali d'asseoir une vraie politique de développement agricole, l'Initiative Riz, qui aura permis au Mali de rentabiliser les dizaines de milliers d'hectares de plaines dans les zones Office du Niger et Offices riz Ségou et de Mopti.

Les combats menés par Modibo Sidibé ont également permis la subvention des intrants au profit des producteurs agricoles, notamment le rabais du prix du sac d'engrais et l'équipement des producteurs agricoles en matériels de travail. Si les politiques (par méchanceté) argumentent que l'Initiative Riz a été un échec, qu'ils aillent demander aux producteurs de riz des zones Offices, ils seraient surpris de par les mots favorables qu'ils entendront sur le terrain et sur l'homme. A César ce qui lui appartient, Modibo Sidibé demeure aux yeux du citoyen lambda,  la chance idoine à saisir pour le Mali a expliqué dame Alima Traoré de l'association Forces Citoyennes du Mali, lors d'une rencontre avec les membres de l'équipe de la coordination régionale provisoire des FARE à Sikasso.

Par ailleurs, à Kayes, le président du bureau exécutif national, Alou Kéita vient de rencontrer plusieurs groupes et regroupements favorables au soutien à la candidature de son Excellence Modibo Sidibé. L'ordre du jour de ces rencontres (selon nos sources sur place à Kayes) a été dominé par des échanges fructueux en rapport avec l'organisation des militants et militantes à la base et aussi, à faire en sorte qu'il n'y ait pas de surprise à l'annonce des résultats de la présidentielle.

Egalement, se sont rendus à Dialakoroba, le Secrétaire général des FARE, Farouk Camara et Amadou Lamine Camara, jeune leader du parti FARE pour écouter et échanger avec les militants, militantes, sympathisants et fans de la commune du même nom. Aux dires de M. Amadou Lamine Camara, ces rencontres ont été fructueuses et positives au point que l'espoir est permis d'avance quand au soutien massif des populations de Dialakoroba à la candidature de Modibo Sidibé.

Par Esdras Kéita 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

élections

AFP

Angola: début officiel de la campagne pour les élections d'août

Angola: début officiel de la campagne pour les élections d'août

AFP

Elections kényanes: l'UE met en garde contre de possibles violences

Elections kényanes: l'UE met en garde contre de possibles violences

AFP

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

juillet

AFP

Mali: huit soldats maliens tués dans l'attaque du 9 juillet

Mali: huit soldats maliens tués dans l'attaque du 9 juillet

AFP

Mali: 3 soldats tués et 5 disparus dans une attaque le 9 juillet

Mali: 3 soldats tués et 5 disparus dans une attaque le 9 juillet

AFP

Festival d'Avignon: l'Afrique et les femmes en vedettes du 6 au 26 juillet

Festival d'Avignon: l'Afrique et les femmes en vedettes du 6 au 26 juillet

militants

AFP

RDC: une ONG exige la libération de 2 militants

RDC: une ONG exige la libération de 2 militants

AFP

RDC: au moins 7 militants de la société civile arrêtés

RDC: au moins 7 militants de la société civile arrêtés

AFP

CAN: des militants gabonais appellent au boycott

CAN: des militants gabonais appellent au boycott