mis à jour le

Coups d’Etat : Le capitaine Sanogo jaloux de Michel Djotodia

Il fait un coup et subit la foudre du monde. Le centrafricain en fait et on lui colle la paix.

Le Capitaine Amadou Aya Sanogo

Le coup d'Etat est-il mauvais en lui-même ou il dépend de celui qui le fait ? Selon que l'on est noir ou blanc ? Le Mali d'ATT était considéré comme le bon élève de la démocratie, et c'est un putsch qui l'a fait. Idem pour Blaise Compaoré, Idriss Deby, le héros des Ifoghas, Jerry Rollings, Didier Ratsiraka, Kadhafi, Hugo Chavez ; Gamal Abdel Nasser....la liste est longue de ceux qui sont devenus grands et adulés grâce à un putsch. Les coups, l'Afrique est née avec et vivra avec tant sa démocratie sera de toc. La preuve est que moins d'une année après notre coup à nous, deux autres ont eu lieu (Guinée Bissau et RCA).  Et d'autres auront lieu à coup sûr, car les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. Le putsch, c'est un résultat et non une cause. C'est une maladie qui survient suite à centaines.

Trêve de divagation et revenons à nos moutons. Après le coup du 22 mars au Mali, le monde a fondu sur le pauvre capitaine Sanogo et a fait de lui le plus damné de la terre. Jamais l'on n'a vu tant de haine contre un auteur de coup. Au même moment,  l'on déroule le tapis rouge devant des chefs d'Etats  en place grâce à un coup. A cette occasion, le coup du Cnrdre, l'on nous sort un texte de la Cedeao pour nous prouver que les coups étaient désormais bannis et déclarés inacceptables. Et en un temps record, le Mali fut placé sous un embargo total et hermétique jusqu'à ce que mort s'en suive ou que les Maliens se lèvent comme un seul homme pour aller déchirer Sanogo et jeter ses lambeaux aux caïmans du zoo.

Deux poids deux mesures

Et puis tout de suite, il y a eu un autre coup en Guinée Bissau. Là, le monde a été très compréhensif. Et comme pour arroser l'anniversaire du coup du Cnrdre, Michel Djotodia, un musulman malgré son prénom, fait le sien en RCA. La France r »agit tout de suite : « Je prends acte », a dit tout simplement François. Hollande. Michel a supprimé la constitution ainsi que toutes les institutions et décidé qu'il était là pour trois ans. Personne ne lui demande de partir ou de revenir à l'ordre constitutionnel. On ne lui parle pas d'embargo et il donne déjà des interviews normales à toutes les grandes stations du monde comme un chef d'Etat normal.

Nous ne sommes pas dans les secrets des dieux et nous n'avons eu aucun contact avec l'intéressé, mais nous permettons de tirer la conclusion que le capitaine Amadou Haya Sanogo dit Boli est jaloux de Michel Djotodia. Ce dernier avait annoncé son coup depuis novembre dernier mais on l'a laissé faire et on lui colle la paix. Sonogo qui a fait un coup sans préméditation, il y avait une situation, il fallait un homme de la situation et il était là, a été mis sur la croix et traité de tous les maux d'Israël.

Il ne lui reste plus qu'à dire : »Alla ka tignè dèmè » ou que dieu fasse éclater la vérité.

Amadou Tall

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Sanogo

AFP

Mali: le procès du chef de l'ex-junte  Sanogo renvoyé

Mali: le procès du chef de l'ex-junte Sanogo renvoyé

AFP

Mali: nouvel ajournement du procès du chef de l'ex-junte Amadou Sanogo

Mali: nouvel ajournement du procès du chef de l'ex-junte Amadou Sanogo

AFP

Mali: le chef de l'ex-junte Amadou Sanogo "prêt" pour son procès

Mali: le chef de l'ex-junte Amadou Sanogo "prêt" pour son procès