mis à jour le

Fonction Publique : 13 handicapés bénéficient de la discrimination positive

Ils étaient 200 à compétir pour accéder à la Fonction Publique au titre de l'année 2013. Sur ce nombre, seuls 2 handicapés ont passé avec brio le concours d'entrée à la Fonction Publique. En application de la mesure de discrimination positive, 13 autres viennent de se voir attribuer le titre de fonctionnaire.

Le recrutement de ces 13 nouveaux fonctionnaires était l'objet d'une réunion d'information au siège du département en charge de la Fonction Publique, le vendredi 29 mars dernier. Le ministre Mamadou Namory Traoré a partagé la nouvelle avec la Fédération malienne des personnes handicapées et le représentant du ministère en charge de la Solidarité, en présence des membres de son cabinet et de ses services techniques.

En effet, cette année, le ministre Mamadou Namory a mis fin à une pratique qui était en cours avant son arrivée à la tête de ce département. Auparavant, la Fédération des personnes handicapées proposait une liste de candidats au ministère. Sur la base de cette liste, celui-ci procédait au choix des handicapés devant être admis à la Fonction Publique.

Malheureusement, il se trouve que cette façon de faire pêchait par le fait qu'à l'époque le département en profitait pour attribuer le titre de fonctionnaire à des personnes non handicapées. D'où les débats, parfois peu amicaux, entre le ministre et la Fédération des personnes handicapées au cours de cette réunion.

Alors que le ministre justifiait sa mesure par l'équité et l'égalité de chances entre les candidats, la Fédération en voulait plus, invoquant d'autres critères que le mérite, comme par exemple celui de l'âge limite. Le ministre a expliqué que la mesure de discrimination positive ne devait pas léser les autres candidats.

«J'ai demandé au directeur du Centre des concours de la fonction publique de me faire la liste de tous les handicapés qui avaient fait le concours. Sur cette liste, nous avons pris tous les handicapés qui avaient obtenu la moyenne d'admission. Ce nombre s'élève à 13», a-t-il développé. Avant d'ajouter que ces13 personnes étaient des gens qui avaient eu la moyenne mais dont les notes étaient inférieures à celles des admis dans leurs corps.

Youssouf Diallo

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

discrimination

Discrimination

En Australie, les migrants africains font face au racisme

En Australie, les migrants africains font face au racisme

fat shaming

Les présentatrices égyptiennes jugées trop grosses pour travailler

Les présentatrices égyptiennes jugées trop grosses pour travailler

Discrimination

En France, être d'origine africaine réduit grandement les chances de trouver un emploi

En France, être d'origine africaine réduit grandement les chances de trouver un emploi