mis à jour le

Ali laârayed s’engage à prémunir l’ambassade américaine de toute nouvelle tentative d’attaque

Le sénateur américain John McCain ( grand ami d’Israël ) a déclaré avoir insisté auprès du chef du gouvernement provisoire tunisien , Ali Laârayedh, sur « la nécessité d’agir dans la transparence pour faire face aux groupes extrémistes », le remerciant de « son engagement à prémunir l’ambassade américaine de toute nouvelle tentative d’attaque ».

S’exprimant devant les médias à sa sortie d’un entretien, mercredi soir, avec le chef du gouvernement, à Dar Dhiafa, à Carthage, McCain a déclaré que l’entrevue avait porté sur le soutien à apporter à l’économie tunisienne et au développement, ainsi que sur l’avancement du processus démocratique en Tunisie.


Le sénateur américain Sheldon Whitehouse (Etat de Rhode Island) a pris part à cet entretien.

Ali Laârayedh n’est pas tombé dans l’imprudence ,au moins devant les caméras , de recevoir McCain avec la grande accolade comme l’avait fait son prédécesseur Hamadi Jbèli

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Ali

AFP

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

AFP

Tunisie: un proche de l'ex-président Ben Ali interpellé

Tunisie: un proche de l'ex-président Ben Ali interpellé

AFP

Tunisie/corruption: enquête ouverte sur le témoignage d'un proche de Ben Ali

Tunisie/corruption: enquête ouverte sur le témoignage d'un proche de Ben Ali

nouvelle

AFP

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

AFP

ONU: 2016, nouvelle année record pour les déracinés dans le monde

ONU: 2016, nouvelle année record pour les déracinés dans le monde

AFP

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali