mis à jour le

Une loi de Finances rectificative n’est pas exclue

Points: 
La mise en ½uvre des mesures d'urgence l'exige
25 milliards de DH à mobiliser pour combler le déficit public
La suppression des reports des crédits d'investissement est nécessaire

LE Maroc a besoin de 25 milliards de DH d’ici fin 2013 pour combler le déficit budgétaire estimé à 7,1%. Après l’Istiqlal, le PPS est monté au créneau pour donner un aperçu de ses propositions pour redynamiser l’économie, lors d’un briefing animé par Abdelahad Fassi Fehri et Addesslam Seddiki, tous deux membres du bureau politique du PPS hier à Rabat .

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

loi

AFP

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

AFP

La Tunisie se dote d'une nouvelle loi d'investissement 5 ans après sa révolution

La Tunisie se dote d'une nouvelle loi d'investissement 5 ans après sa révolution

finances

AFP

Afrique du Sud: le ministre des Finances lavé de tout soupçon de fraude

Afrique du Sud: le ministre des Finances lavé de tout soupçon de fraude

AFP

Afrique du sud: le ministre des Finances dans la tourmente

Afrique du sud: le ministre des Finances dans la tourmente

AFP

Afrique du Sud: le ministre des Finances poursuivi pour fraude

Afrique du Sud: le ministre des Finances poursuivi pour fraude