mis à jour le

Une loi de Finances rectificative n’est pas exclue

Points: 
La mise en ½uvre des mesures d'urgence l'exige
25 milliards de DH à mobiliser pour combler le déficit public
La suppression des reports des crédits d'investissement est nécessaire

LE Maroc a besoin de 25 milliards de DH d’ici fin 2013 pour combler le déficit budgétaire estimé à 7,1%. Après l’Istiqlal, le PPS est monté au créneau pour donner un aperçu de ses propositions pour redynamiser l’économie, lors d’un briefing animé par Abdelahad Fassi Fehri et Addesslam Seddiki, tous deux membres du bureau politique du PPS hier à Rabat .

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

loi

AFP

Kenya: le pouvoir veut changer la loi électorale

Kenya: le pouvoir veut changer la loi électorale

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

finances

AFP

Niger: heurts entre policiers et manifestants anti-loi de Finances

Niger: heurts entre policiers et manifestants anti-loi de Finances

AFP

Afrique du Sud: plainte de l'opposition contre le ministre des Finances pour corruption

Afrique du Sud: plainte de l'opposition contre le ministre des Finances pour corruption

AFP

Tunisie: limogeage de la ministre des Finances et celui de l'Éducation

Tunisie: limogeage de la ministre des Finances et celui de l'Éducation