mis à jour le

Mame Adama Gueye : « Aujourd’hui les Sénégalais dont je fais partie sont indisciplinés »

Mame Adama Gueye a donné une interview à nos confrères de SudOnline. L'avocat a abordé plusieurs sujets de l'actualité nationale. Dans ce morceau choisi, l'avocat relève l'absence de conscience citoyenne collective orientée vers un objectif de changement significatif, vers un objectif de rupture. Il est également revenu sur les objectifs des étapes que constituent les dates du 23 juin et du 25 mars.

" On a une grosse responsabilité, celle de nous regarder entre nous et de nous dire la vérité. Aujourd'hui les Sénégalais dont je fais partie sont indisciplinés. On a un rapport à la propreté qui est discutable. On n'est pas gêné de voir notre espace collectif baigner dans la saleté. Il faut que nous nous regardions les yeux dans les yeux. Nous devons chacun, individuellement changer, pour que notre société change. Il y a des choses qui relèvent de notre responsabilité. C'est trop facile de dire il faut que la société de nettoyage passe, etc. Ils ont un rôle à jouer mais il y a une partie du rôle dans l'hygiène publique qui est de la responsabilité de chaque Sénégalais".

Sur la non prise en charge de ces revendications par la société civile, l'avocat dira: " C'est aussi un certain dérapage dans le positionnement de certaines organisations de la société et qui se contentent d'être dans l'establishment, c'est-à-dire qui se contentent du rôle institutionnel.

Le 23 juin. Le 25 mars. Ce sont des étapes. L'objectif, ce n'était pas de faire partir Wade mais de changer de régime. Nous devons continuer à mettre la pression sur le pouvoir pour aller dans une certaine direction. Nous n'avons pas changé pour changer. Nous avons changé pour un meilleur futur et pour des ruptures. Et de ce point de vue il y a la responsabilité du pouvoir et la responsabilité collective des citoyens. Tant qu'on n'aura pas une masse significative de citoyens orientés vers une certaine direction les choses bougeront difficilement".

REWMI.COM/MK avec SudOnline

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Sénégalais

AFP

CAN: "Obligation de nous faire pardonner", affirme le capitaine sénégalais Kouyaté

CAN: "Obligation de nous faire pardonner", affirme le capitaine sénégalais Kouyaté

AFP

CAN-2017: deux joueurs évoluant en Afrique dans les 23 sénégalais

CAN-2017: deux joueurs évoluant en Afrique dans les 23 sénégalais

AFP

Le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort