mis à jour le

Incendie du marché central de Kayes : Le gouvernement apporte son soutien aux victimes

Suite à l’incendie qui a ravagé le marché central de Kayes, une délégation conduite par le ministre du Commerce et de l’industrie, Abdel Karim Konaté a effectué une visite du 30 au 31 mars dans la ville de Kayes. L’objectif de cette mission est d’exprimer au nom du gouvernement et du peuple malien toutes leur  compassion aux victimes de ce sinistre. Il les a assuré de sa sympathie et leur a remis au nom du gouvernement une somme de 10 millions de nos francs.

Arrivés dans la capitale des rails aux environs de 13 heures, le ministre du commerce et de l’industrie et sa délégation se sont rendus sur les lieux de sinistre. Pendant près de deux heures d’horloge, le ministre et sa suite ont visité l’ensemble des sites touchés par l’incendie.  Ici le constat est triste, ce sont des femmes, responsables de familles en larmes  qui ont tout perdu  dans cet incendie qu’Abdel Karim Konaté a rencontrées. A celles-ci et à l’ensemble des victimes, Empé a exprimé toute la compassion du président de la République, du gouvernement et de l’ensemble des maliens. Il les a assurés de sa sympathie et de toute la solidarité du gouvernement.

Une solution ausyndrome des incendies des marchés

Devant les victimes, le ministre a déclaré qu’avec l’ensemble des acteurs, le gouvernement envisage une solution durable au syndrome des incendies des marchés. Le lendemain, c’est-à-dire le dimanche 31 mars, le ministre et sa délégation ont rencontré au gouvernorat de Kayes, le gouverneur, Colonel Salif Traoré  et l’ensemble des chefs des services régionaux. A ceux-ci, le ministre a affirmé que cette situation a des conséquences économiques et financières sur les activités de la 1ère région économique du Mali. Il a annoncé que le gouvernement à travers la 3ème phase du projet d’appui aux commerçants détaillants (PACD) va envoyer une équipe de ce projet à Kayes pour s’entretenir avec les comités de crise mis en place par le gouverneur. Ce projet, poursuit le ministre, a deux composantes. Il s’agit d’un appui financier aux commerçants détaillants et d’un appui à la réalisation d’équipements marchands.  Déjà, le gouverneur a présenté au ministre le travail abattu par le comité de crise.

Il s’agit  du plan d’aménagement des voies d’accès au marché. Puisque, l’enseignement tiré de ce sinistre indique que la protection civile a pris du temps avant d’arriver sur le lieu de l’incendie et cela à cause de l’occupation des voies par certains commerçants.

10 millions de francs aux victimes

Le ministre Konaté a remis 10 millions de F CFA au gouverneur de Kayes comme l’appui modeste du gouvernement. A cet appui, s’ajoute celui de la chambre de commerces et d’autres partenaires.  Après cette rencontre au gouvernorat, ce fut le tour des commerçants de recevoir leur ministre dans les locaux de la chambre de commerce de la ville. Ici, ils furent nombreux à poser leurs doléances au ministre. Ces doléances concernent, entre autres, la reconstruction immédiate du marché et l’appui du gouvernement aux victimes du sinistre. A ces différentes doléances, Abdel Karim Konaté n’a pris aucun engagement. Et cela compte tenu de la situation difficile que connait le pays. En outre, il a exhorté  ceux qui ne sont pas touchés par l’incendie de ne pas venir grossir le lot des victimes.

Moussa SIDIBE

Incendie dévastateur au marché de Wolofobougou /

De nombreux matériels partis en fumée

Des véhicules, des magasins, des étals sont partis en fumée dans la nuit du  vendredi aux environs de 2 h 30 minutes au marché de Wolofobougou. Malgré l’intervention des éléments de la protection civile, le feu a continué toute la soirée. Les circonstances réelles de l’incendie ne sont pas encore déterminées.

Quarante huit  heures après l’incendie qui a ravagé le marché de Kayes, celui de Wolofobougou dans le district de Bamako vient de subir le même sort. En effet, c’est le secteur IMACY du marché de Wolofobougou occupé par les vendeurs de bois de construction, des étalagistes et des garagistes,  qui a pris feu vendredi.

De nombreux dégâts ont été enregistrés. Des véhicules sont calcinés, des hangars, des bois de construction, des arbres, ont été transformés en un tas de cendre. Les éléments de la protection civile aussitôt alertés sont venus très nombreux sur les lieux. Malgré leur mobilisation,  ils sont venus difficilement à bout de l’incendie. Leur travail serait facile si la bouche d’incendie de la Maison du Hadj fonctionnait. Tout de même les  sapeurs pompiers étaient obligés d’aller chercher de l’eau jusqu’à la station Total située non loin du Centre Hawa Keïta.

Le ministre de l’Artisanat et du tourisme, sur les lieux du sinistre, a précisé que sa présence témoigne de la solidarité gouvernementale en faveur des victimes. Selon lui, les gens ont tendance à  s’installer de façon anarchique. Une situation qui ne facilite pas les interventions d’urgence des services de la protection civile et de la police. A le croire, ce sont ces conditions qui ont favorisé la propagation du feu d’où des dégâts énormes.

Quant à Mamadou Minkoro Traoré, président de la chambre des métiers, il a souligné que les associations, les fédérations et la chambre des métiers se réuniront pour venir en aide aux victimes de l’incendie.

Falé COULIBALY

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

incendie

AFP

Nigeria: un incendie ravage une caserne de police

Nigeria: un incendie ravage une caserne de police

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille

AFP

Madagascar: 38 morts, dont 16 enfants, dans un incendie accidentel

Madagascar: 38 morts, dont 16 enfants, dans un incendie accidentel

marche

AFP

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

AFP

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

AFP

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

Kayes

AFP

Mali: la ville de Kayes vit en état de siège face

Mali: la ville de Kayes vit en état de siège face

Kayes Infos

Les travailleurs de l’ASECNA Kayes demandent la démission de l’Administrateur délégué, Siaka Baya et de son staff !

Les travailleurs de l’ASECNA Kayes demandent la démission de l’Administrateur délégué, Siaka Baya et de son staff !

Kayes Infos

Kayes : L’INPS de Kayes soulage ses clients et les populations de Lafiabougou

Kayes : L’INPS de Kayes soulage ses clients et les populations de Lafiabougou