mis à jour le

Des femmes manifestent pour défendre leurs droits à Rabat le 20 février 2012. REUTERS/Youssef Boudlal
Des femmes manifestent pour défendre leurs droits à Rabat le 20 février 2012. REUTERS/Youssef Boudlal

Egalité hommes-femmes au Maroc: les lois ne suffisent pas

La législation marocaine n'a presque aucun impact sur la participation des femmes dans la vie économique.

Analyser les inégalités entre les hommes et les femmes à l'aune des lois peut conduire à un contre-sens au Maroc. Le site al Monitor observe deux réalités: celle des lois qui instaure une égalité économique entre les hommes et les femmes.  Le pays a adopté des lois affirmant la parité dans le marché du travail. Il a ratifié la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes.

Comment expliquer que ces lois n'ait pas d'impact sur la société? Selon le site al Monitor, l'intégration économique des femmes a diminué, ainsi que leur capacité à devenir financièrement indépendante. Cette faible intégration économique se vérifie également dans le taux de chômage des femmes, supérieur à celui des hommes. 

«Plus d'un an après leur entrée sur le marché du travail, 75% des femmes sont au chômage, contre 60% des hommes.» Cette longue de période de chômage pousse de nombreuses femmes à abandonner leur recherche d'emploi. Ce qui n'est pas sans déplaire à certaines personnes qui pensent que c'est avant tout à l'homme de subvenir aux besoins de la famille. C'est la loi de la famille qui le dit. 

D'après le site al Monitor, cette situation ne fait qu'accroître le fossé qui sépare la sphère juridique de la société. Pour preuve le Maroc fait partie des pays où l'indice de la participation des femmes à l'économie est le plus faible (128ième sur 135 pays).

Quand les femmes travaillent, elles occupent principalement des postes dans les secteurs de la santé, l'éducation, et dans une moindre mesure, de la magistrature. Au sommet de l'Etat, très peu de postes sont à pourvoir pour les femmes. Le nombre de femmes occupant des postes gouvernementaux de haut rang ne dépasse pas 13%, précise le site al Monitor.

Lu sur Al Monitor

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans  Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice 

femmes

AFP

Nigeria: attentat suicide déjoué, deux femmes tuées

Nigeria: attentat suicide déjoué, deux femmes tuées

AFP

Nigeria: trois tués et sept femmes enlevées par Boko Haram

Nigeria: trois tués et sept femmes enlevées par Boko Haram

AFP

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

droits des femmes

Droits des femmes

Les Zambiennes ont adopté leur jour de congé pour règles douloureuses

Les Zambiennes ont adopté leur jour de congé pour règles douloureuses

Droits des femmes

Au Kenya, des écolières se cachent dans les écoles pour échapper à l'excision

Au Kenya, des écolières se cachent dans les écoles pour échapper à l'excision

Droits des femmes

L'été, la triste saison des mutilations génitales des jeunes filles en Egypte

L'été, la triste saison des mutilations génitales des jeunes filles en Egypte

Maroc

AFP

Le salon Livre Paris

Le salon Livre Paris

AFP

Le Maroc accueillera une "ville industrielle" chinoise

Le Maroc accueillera une "ville industrielle" chinoise

AFP

Un nouveau Premier ministre au Maroc après cinq mois de blocage

Un nouveau Premier ministre au Maroc après cinq mois de blocage