mis à jour le

Chantiers des hôpitaux inachevés : La convergence SUTAS-SAS demande un audit

Depuis plus de 14 ans, plusieurs régimes avaient engagé des chantiers de constructions d'hôpital, inachevés, malgré des centaines de milliards investis. La convergence SUTAS-SAS demande un audit de ces chantiers inachevés.


Selon le secrétaire général adjoint de la convergence SUTAS-SAS Saliou Faye Daff, il y'a plus d'une vingtaine de chantiers de constructions d'hôpitaux inachevés au Sénégal. Les plus célèbres sont Samine et Goudomp (Sédhiou) Sarréa (Vélingara) Macakoulibantang (Tamba) et Guédiawaye (Dakar) de Fatick et Ziguinchor, (en construction depuis le régime socialiste) et Gandiaye. Si la plupart des entrepreneurs préposés à la construction de ces édifices ont fondu dans la nature, d'autres attendent d'être payés par l'Etat qui leur doit de l'argent. Face à ce mélimélo, la convergence SUTAS-SAS réclame un audit. «Le chef de l'Etat doit convoquer tous ces entrepreneurs, poser le problème sur la table, regarder les avenants et voir combien est sorti et qui a pris et qui n'a pas pris», diront les syndicalistes qui, face au déficit énorme en centres de santé au Sénégal, appellent l'Etat à mettre des moyens pour rouvrir très rapidement ces hôpitaux pour abroger la souffrance des populations. «Les gouvernements passés ont fait la sourde d'oreille sur ces chantiers et l'actuel gouvernement ne doit pas suivre leurs pas. Un Etat sérieux ne doit pas mettre 14 ans pour achever les travaux d'un hôpital», ont-ils fait savoir. Sur le déficit en personnel de santé, le secrétaire général adjoint de la convergence SUTAS-SAS, Saliou Faye Daff, invite l'Etat à procéder aux recrutements des agents de santés. «Actuellement, il y'a seulement 13 neurochirurgiens, 12 néphrologues, on tourne entre 35 et 40 urologues plus un gap de 800 sages femmes pour une population de 13 millions d'habitants. L'Etat doit lutter pour résorber ce gap car, les citoyens sont vraiment dans le besoin», a-t-il insisté.
Ibrahima Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

hôpitaux

AFP

Ebola:

Ebola:

AFP

Nigeria: les médecins des hôpitaux publics suspendent leur grève en raison d'Ebola

Nigeria: les médecins des hôpitaux publics suspendent leur grève en raison d'Ebola

Bilan de santé

Nos présidents ne se feront jamais soigner dans leur pays

Nos présidents ne se feront jamais soigner dans leur pays