mis à jour le

En Syrie l’Occident entame la réalisation d’un scénario libyen modernisé

L’Occident pourrait essayer en Syrie un « scénario libyen » modernisé, consistant à armer l’opposition et à renverser le président Bachar el-Assad, a supposé mardi Alexeï Pouchkov, président de la Commission pour les Affaires internationales de la Douma ( chambre basse du parlement russe ).

« L’étape d’une man½uvre politique en Syrie touche à sa fin, et l’Occident entame la réalisation d’un scénario libyen modernisé, en optant pour le renversement d’Assad par le soutien et l’armement des rebelles. Des armes leur sont déjà fournies », a déclaré Pouchkov lors d’une réunion de sa commission consacrée à la situation en Syrie.

Selon le parlementaire, bien que les Etats-Unis ne s’impliquent pas directement dans la crise syrienne, ils assument un rôle d’organisation et de coordination, influençant sur sa gestion.

« Nul n’ignore que des instructeurs américains entraînent des commandos sur des bases en Jordanie (...), alors que la question des négociations sur le règlement du conflit est relégué au deuxième, voire au troisième plan », a constaté Pouchkov.

En même temps, la campagne d’information en faveur du passage à une phase active du renversement d’Assad prend de plus en plus d’ampleur, les rumeurs sur les armes chimiques devenant de plus en plus insistantes.

« Des médias s’appliquent à nous persuader que les jours d’Assad sont comptés, et ce malgré le fait qu’il contrôle plus de 70% du territoire du pays, et que l’opposition syrienne, accablée de sérieux problèmes, est très divisée », a relevé le député.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Syrie

AFP

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

AFP

Moins de journalistes tués en 2016 mais un lourd bilan en Syrie

Moins de journalistes tués en 2016 mais un lourd bilan en Syrie

AFP

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie