mis à jour le

Le Groupe BBY s’engage à faire du Sénégal un leader dans la guerre contre le tabagisme (président) - 2013-04-02 19:56:32

Le Groupe Bennoo Bokk Yaakaar (BBY, majorité) de l'Assemblée nationale s'engage à faire du Sénégal ''un pays leader'' dans la guerre contre le tabagisme, a assuré mardi son président Moustapha Diakhaté.

Agence de Presse Sénégalaise

Ses derniers articles: Décès de l’ancien basketteur Jacques Fowler - 2013-09-15 23:37:13  Cambérène pour l’évaluation de la décentralisation (porte-parole) - 2013-09-15 23:11:50  Le comité de pilotage des 100 ans de Cambérène installé, dimanche - 2013-09-15 23:03:53 

Sénégal

AFP

Tuerie en Casamance: le Sénégal suspend toutes les autorisations de coupe de bois

Tuerie en Casamance: le Sénégal suspend toutes les autorisations de coupe de bois

AFP

Casamance: la rébellion condamne le massacre dans un Sénégal en deuil

Casamance: la rébellion condamne le massacre dans un Sénégal en deuil

AFP

Le Sénégal promet une traque "sans répit" après le massacre de 13 jeunes en Casamance

Le Sénégal promet une traque "sans répit" après le massacre de 13 jeunes en Casamance

leader

AFP

Afrique du Sud: décès d'un ancien leader noir collaborateur de l'apartheid

Afrique du Sud: décès d'un ancien leader noir collaborateur de l'apartheid

AFP

Maroc: le leader du mouvement de contestation hospitalisé pendant son procès

Maroc: le leader du mouvement de contestation hospitalisé pendant son procès

AFP

Maroc: brève reprise du procès du leader de la contestation dans le Nord

Maroc: brève reprise du procès du leader de la contestation dans le Nord

guerre

AFP

Centrafrique: le gouvernement et l'ONU condamnent les propos du chef de guerre Adam

Centrafrique: le gouvernement et l'ONU condamnent les propos du chef de guerre Adam

AFP

Centrafrique: le chef de guerre Noureddine Adam menace de "marcher sur Bangui"

Centrafrique: le chef de guerre Noureddine Adam menace de "marcher sur Bangui"

AFP

Au Liberia, les fantômes de la guerre civile hantent la présidentielle

Au Liberia, les fantômes de la guerre civile hantent la présidentielle