mis à jour le

Nelson Mandela, dans sa résidence de Qunu, juillet 2012 / REUTERS
Nelson Mandela, dans sa résidence de Qunu, juillet 2012 / REUTERS

Impossible de vraiment savoir si Mandela «va mieux»

L'ancien président sud-africain est à l'hôpital depuis près d'une semaine, où il est soigné pour une pneumonie.

Le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj, n'a pas donné mardi de nouveau bilan de santé, mais l'état de M. Mandela, âgé de 94 ans, est jugé satisfaisant depuis plusieurs jours.

«Ce que j'ai déclaré (lundi) tient toujours», s'est-il contenté de dire à l'AFP.

Nelson Mandela est hospitalisé depuis jeudi dernier.

Mystères à répétition

«L'ancien président Mandela est encore à l'hôpital où il reçoit un traitement pour une pneumonie», avait affirmé un communiqué du porte-parole de la présidence publié lundi. 

«La présidence a été informée par les médecins que l'ancien président Nelson Mandela a passé une journée de repos et continue à recevoir des soins (...) Ils ont rapporté une nouvelle amélioration de son état», indiquait le communiqué officiel.

Lundi, Nelson Mandela avait pu recevoir la visite de sa famille une partie de la journée.

Mais pas plus que les jours précédents, la présidence sud-africaine n'a voulu dire quand Nelson Mandela pourrait sortir de l'hôpital. Elle n'a pas non plus révélé dans quel établissement il avait été admis.

M. Mandela a été hospitalisé dans la nuit de mercredi à jeudi, et la présidence a révélé samedi qu'il souffrait d'une pneumonie. Les médecins ont pratiqué un drainage d'un épanchement pleural, et indiqué que leur patient respirait sans difficulté.

Nelson Mandela avait déjà été hospitalisé en janvier 2011 puis en décembre 2012 pour des infections pulmonaires, probablement liées aux séquelles d'une tuberculose contractée pendant son séjour sur l'île-prison de Robben Island, au large du Cap, où il avait passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles du régime raciste de l'apartheid.

Heros du XXe siècle

Libéré en 1990, il a reçu en 1993 le prix Nobel de la paix pour avoir su mener à bien les négociations en vue d'installer une démocratie multiraciale en Afrique du Sud, conjointement avec le dernier président du régime de l'apartheid, Frederik de Klerk.

Mandela a été de 1994 à 1999 le premier président noir de son pays, un dirigeant de consensus qui notamment a su gagner le cœur de la minorité blanche dont il avait combattu la mainmise sur le pouvoir.

Sa santé devenant de plus en plus fragile, il vit complètement retiré depuis plusieurs années, et n'est plus apparu en public depuis la finale de la Coupe du monde de football, en juillet 2010 à Johannesburg.

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Ses derniers articles: En Tunisie, la grenade est la star de l'automne  L'escrimeuse Inès Boubakri dédie sa médaille d'or à « la femmes tunisienne»  En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC 

Afrique du Sud

Justice

En Afrique du Sud, les autorités refusent la libération de Pistorius et piétinent la justice

En Afrique du Sud, les autorités refusent la libération de Pistorius et piétinent la justice

Rugby

Malgré les polémiques, l'équipe d'Afrique du Sud compte de plus en plus de joueurs de couleur

Malgré les polémiques, l'équipe d'Afrique du Sud compte de plus en plus de joueurs de couleur

Inégalités

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

Mandela

AFP

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Sida

Seize ans après, Durban se rappelle le discours fort d'un enfant sur le Sida

Seize ans après, Durban se rappelle le discours fort d'un enfant sur le Sida

AFP

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

hospitalisation

AFP

Afrique du Sud: Desmond Tutu rentre chez lui après sa 2e hospitalisation

Afrique du Sud: Desmond Tutu rentre chez lui après sa 2e hospitalisation

AFP

Présidentielle au Niger: hospitalisation du "candidat-détenu" Hama Amadou

Présidentielle au Niger: hospitalisation du "candidat-détenu" Hama Amadou

AFP

Bouteflika reçoit des ambassadeurs après son hospitalisation

Bouteflika reçoit des ambassadeurs après son hospitalisation