mis à jour le

Abdou Latif Coulibaly : Ce que Karim a fait, "c’est de la haute trahison"

Abdou Latif Coulibaly, ministre chargé de la Promotion de la Bonne gouvernance, dans un entretien accordé au Populaire lu par Rewmi.com, analyse les faits imputés à Karim Wade qu'il ne nomme pas, sous un nouveau jour et parle de « haute trahison » au vu des biens souverains de l'Etat aliénés à des capitaux étrangers souvent nébuleux.

Donnant son avis sur le supposé patrimoine du fils de l'ancien chef de l'Etat, estimé à près de 700 milliards de nos francs, le porte-parole du gouvernement refuse d'entrer dans le débat judiciaire et aborde la traque des biens mal acquis sous l'angle de la responsabilité politique. Voici ce qu'il a répondu à nos confrères du Populaire :

"Sur ce point-la, je voudrais faire une distinction entre deux choses. D'abord, la culpabilité d'un individu qui sera établi effectivement au terme d'une procédure judiciaire. Sur ça, je ne voudrais pas me prononcer. Je vais partir de constats de faits qui me paraissent politiquement graves et je les pose sous l'angle de la responsabilité politique.

- Est-ce qu'il y a un seul Sénégalais qui peut un seul instant accepter que les services les plus importants qui sont faits à l'aéroport de Dakar soient assurés par une société qui s'appelle Ahs. Et que dans cette société, qu'il y ait un seul actionnaire que l'ancien ministre du Transport aérien ne peut pas identifier. Qui est propriétaire de cette société ? Pour moi, la question n'est pas de savoir à l'heure actuelle à qui appartient cette société. Mais, le seul fait qu'il y ait une société présente dans le capital, qui est de droit panaméen, est un scandale. C'est une trahison.

- Comment un sénégalais qui a géré un ministère a-t-il pu permettre qu'une société panaméenne puisse détenir une part du capital social d'une société qui opéré sur la seule plateforme aéroportuaire dont dispose l'Etat du Sénégal? Comment pouvez-vous imaginer un seul instant que même 10% du capital de DP World Sénégal puissent être détenus par une société non connue de l'Etat? C'est une trahison nationale. Je ne parle pas de qui est derrière cette société-la.

- Comment un citoyen sénégalais qui accepte d'être sénégalais, qui vit sa « sénégalité » jusqu'à la profondeur de son âme, peut-il donner des parts sociales à une société de droit panaméen appelé Jp ADventure dans la configuration du capital de la seul compagnie aérienne nationale battant pavillon sénégalais? Comment pouvez-vous imaginer qu'on constitue chez un notaire des sociétés pour distribuer des actions entre son domestique, son ami d'enfance et l'ami de ce dernier? Des gens respectueux et respectables qui par leurs positions ont été mêlées à une histoire à laquelle ils ne comprennent rien du tout. La fraude est tellement manifeste qu'on n'a même pas besoin d'autres instruments d'analyse sur ce qui s'est réellement passé pendant ces 12 dernières années. Je suis parfois déçu de voir qu'on insiste beaucoup plus sur la propriété du capital et moins sur la trahison nationale qui est savamment mise en place, orchestrée en toute conscience par des sénégalais ou de personnes se réclamant de nationalité sénégalaise. Je ne parle pas de culpabilité au sens de l'acquisition de patrimoine, la justice le fera. Ce qui me préoccupe aujourd'hui, en tant que citoyen et responsable politique sénégalais, c'est de savoir quel est le rapport que les gens qui ont fait ça ont avec le Sénégal ? Quel est le degré de fusion avec cette nation ? Quelle est la responsabilité qu'ils ont exercée et comment ils ont compris cette responsabilité ?".

REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye