mis à jour le

CHRONIQUE DU GOUVERNEMENT : Le réseau wimax de l'Administration Une technologie porteuse d'espoir pour le e-Administration

Le vendredi 22 mars dernier, le ministre du Développement de l'Economie et des Postes, le Pr Jean Koulidiati procédait au lancement de la mise en service officielle de la station de base wimax de Fada N'Gourma dans la région de l'Est.

Cette cérémonie a marqué également l'opérationnalisation des stations de base wimax dans cinq autres chefs lieux de régions à savoir Bobo-Dioulasso, Koudougou, Ouahigouya, Kaya et Ziniaré. Le Wimax (acronyme pour Worldwide Interoperability for Microwave Access) désigne un standard de communication sans fil, surtout utilisé comme mode de transmission et d'accès à Internet haut débit, portant sur une zone géographique étendue. La réalisation de ces infrastructures s'inscrit dans le cadre de la mise en ½uvre de la cyberstratégie nationale adoptée en novembre 2004 par le Gouvernement burkinabè. Cette stratégie avait identifié clairement la nécessité pour l'Administration de se doter d'une Infrastructure de communication large bande, convergente voix et données supportant les images et la vidéo pour ces besoins actuels et futurs. Cette infrastructure communément appelé RESINA (Réseau Informatique National de l'Administration) est fonctionnelle, dans sa forme convergente, depuis 2006, dans la ville de Ouagadougou. Et les stations de base wimax en province permettent de d'étendre ce réseau dans les chefs lieux de régions. Ces différentes extensions du RESINA ont été rendues possibles grâce aux efforts de l'Etat et à l'appui de la République de Chine Taïwan. Plus de trois (3) milliards Francs CFA ont été mobilisés, permettant de mettre à la disposition de ces différentes villes des stations de base pouvant couvrir l'ensemble des bâtiments administratifs se trouvant dans un rayon de vingt (20) km.

Le réseau Wimax vient en appui au réseau fibre optique, actuellement d'une longueur de quarante (40) km, reliant, dans la ville de Ouagadougou, 90 bâtiments administratifs principaux.

Le réseau wimax pour moderniser l'Administration burkinabè

Une station de base wimax se comporte comme une boucle locale sans fil qui permet de connecter les bâtiments d'un rayon de 20 km. Elle dispose d'un pylône qui reçoit et renvoie toutes les données via un shelter. Pour parer aux délestages dans la fourniture de l'énergie électrique, chaque site dispose d'un groupe électrogène automatique, avec un réservoir de secours, d'une autonomie de 12 à 14 jours et d'un onduleur permettant de maintenir le dispositif en continu. La technologie wimax, de l'avis de nombre de techniciens constitue une alternative porteuse d'espoir pour l'aménagement en haut débit des territoires enclavés, sur lesquels l'ADSL ou la fibre optique peut difficilement être déployé ou ne serait pas économiquement rentable. Le WiMAX est donc un bon compromis en termes de besoins et de facilité d'installations. Chaque station de base a un potentiel de raccordement de plus de 1500 bâtiments. Ce dispositif informatique permet de connecter les structures centrales et déconcentrées de l'Etat au RESINA leur offrant la possibilité d'utiliser les différentes applications métiers de l'Administration dont les plus connues sont : le CID, le SIGASPE, le CIR, le SIMP, etc. ; de même que des solutions de gestion qui pourront être développées au niveau local. Ce réseau offre également d'autres services dont :
- La navigation sur internet grâce à une connexion sécurisée et permanente ;
- L'accès facile aux sites web de l'administration ;
- L'accès à la plateforme de messagerie de l'Administration ;
- Le partage de différentes ressources ;
- La téléphonie sur IP qui permettra, à terme, à l'Administration de communiquer sans frais en interne, sources d'économies substantielles.

A ce jour environ 700 sites sont raccordés au RESINA grâce à la technologie WiMAX. Ces raccordements concernent les bâtiments publics (services administratifs, lycées, services de santé, services de sécurité, ...) éparpillés dans les villes de Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso, de Koudougou, de Ouahigouya, de Kaya et de Ziniaré, se trouvant dans un rayon de 20 km ou, quelque fois, de 25km. Ainsi nous savons :

- Plus de 350 bâtiments à Ouagadougou ;
- 100 bâtiments à Bobo-Dioulasso ;
- 50 bâtiments à Koudougou ;
- 29 bâtiments à Ouahigouya ;
- 31 bâtiments à Ziniaré ;
- 54 bâtiments à Fada.

Objectif, couvrir les 45 chefs lieux de provinces

En dépit des acquis majeurs enregistrés en matière d'extension et de renforcement du RESINA, beaucoup de défis restent cependant à relever, afin de permettre aux villes connectées de bénéficier des avantages de ce réseau, au maximum. Pour ce faire le Ministère du Développement de l'Economie numérique et des Postes va s'atteler entre autres, à la mise à niveau des réseaux informatiques locaux dans les bâtiments administratifs afin de leur permettre de tirer profit de tous les services du RESINA. En effet, en dehors, notamment, des structures du Ministère de l'Economie et des Finances qui sont câblées aux normes, la plupart des structures publiques ne peuvent pas bénéficier de la Téléphonie sur IP.

Parallèlement les techniciens vont travailler à la stabilisation des différentes liaisons spécialisées louées auprès des opérateurs, ainsi que l'augmentation de la bande passante Internet. Une cellule régionale devra également voir le jour pour la résolution diligente des éventuels dysfonctionnements sur le réseau et pour une meilleure assistance des différents utilisateurs. En outre des actions de sensibilisations vont être menées en direction des structures et agents publics, sur les possibilités offertes par le RESINA, pour une meilleure exploitation.

En termes de perspectives il est prévu pour 2013 l'installation de 4 stations de base WiMAX dans 4 nouveaux chefs-lieux de région, à savoir Dédougou, Dori, Banfora et Tenkodogo. A terme tous les 45 chefs-lieux de provinces devraient bénéficier d'au moins d'un réseau d'accès sans fils ; haut débit, tenant compte de l'état de l'art dans le domaine.

Ministère du Développement, de l'Economie numérique et des Postes

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

gouvernement

AFP

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

AFP

Côte d'Ivoire: accord entre mutins et gouvernement

Côte d'Ivoire: accord entre mutins et gouvernement

AFP

Côte d'Ivoire: un nouveau gouvernement dans la continuité

Côte d'Ivoire: un nouveau gouvernement dans la continuité

réseau

AFP

Syrie: l'Iran va créer un réseau de téléphonie et un terminal pétrolier

Syrie: l'Iran va créer un réseau de téléphonie et un terminal pétrolier

AFP

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

AFP

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

technologie

Technologie

INFOGRAPHIE. L'Afrique est toujours plus gaga de smartphones

INFOGRAPHIE. L'Afrique est toujours plus gaga de smartphones

Innovations

Les 5 inventions qui vont nous changer la vie

Les 5 inventions qui vont nous changer la vie

tech

Pourquoi Internet coûte si cher en Algérie

Pourquoi Internet coûte si cher en Algérie