mis à jour le

Centrafrique : au moins 6 des 9 ministres d'opposition restent au gouvernement

BANGUI (AFP) - (AFP)

Au moins six des neuf ministre d'opposition, dont le Premier ministre Nicolas Tiangaye, ont confirmé leur participation au gouvernement d'union en Centrafrique, malgré un boycott annoncé par un collectif des partis d'opposition.

Lundi soir, le collectif des partis et associations politiques de l'opposition au président déchu François Bozizé a annoncé dans une déclaration la suspension de sa participation au nouveau gouvernement formé après la prise du pouvoir par les rebelles le 24 mars.

Des représentants du parti du Premier ministre Tiangaye, mais aussi du Mouvement du Libération du peuple centrafricain (MLPC), principal parti d'opposition, ont signé ce document, affirmant agir au nom de leurs formations.

"Moi, président du parti de la Convention républicaine pour le progrès social, je ne suis pas au courant de la décision qui a été prise par ce collectif.Mon parti n'est pas concerné", a réagi M. Tiangaye.

Au moins "six des neuf ministres" représentant l'opposition au sein du gouvernement d'union nationale ont confirmé leur participation au cabinet, a assuré à l'AFP le Premier ministre.

Le vice-président du MLPC, Marcel Loudegué, a également confirmé à l'AFP qu'il prendrait part au gouvernement : "Je ne suspends pas ma participation pour la simple raison que ce n'est pas mon parti qui a pris la décision" de me faire rentrer au gouvernement.

"Les décisions qui seraient prétendument prises au sein du collectif n'ont pas été discutées" au sein de chaque parti concerné, a commenté le Premier ministre Tiangaye.

"Le collectif de l'opposition ne peut pas se substituer à chacun des partis isolément", a souligné M. Tiangaye.

Le gouvernement d'union nationale dirigé par M. Tiangaye a été formé dimanche soir.Il est composé 34 ministres, dont neuf ministres issus de la coalition rebelle Séléka au pouvoir depuis une semaine, et huit issus de l'ancienne opposition (plus le Premier ministre).

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Centrafrique

AFP

L'ONU renforce de 900 militaires sa mission de paix en Centrafrique

L'ONU renforce de 900 militaires sa mission de paix en Centrafrique

AFP

Toujours face aux violences, la Centrafrique peine

Toujours face aux violences, la Centrafrique peine

AFP

Des ONG s'alarment du "chaos" en Centrafrique

Des ONG s'alarment du "chaos" en Centrafrique

ministres

AFP

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord

AFP

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord

AFP

Le président nigérian assiste

Le président nigérian assiste

gouvernement

AFP

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

AFP

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

AFP

Somalie: l'attentat de Mogadiscio met en lumière la fragilité du gouvernement

Somalie: l'attentat de Mogadiscio met en lumière la fragilité du gouvernement