mis à jour le

Gay Pride à Durban, juillet 2011 / REUTERS
Gay Pride à Durban, juillet 2011 / REUTERS

Bienvenue dans les lobbies homosexuels sénégalais

Ils s'activent pour contraindre le gouvernement à dépénaliser l'homosexualité.

Après les remous de ces derniers jours, l'information est tombée comme un couperet: les autorités sénégalaises ont fait savoir par le biais d'un communiqué officiel que la dépénalisation de l'homosexualité au Sénégal «n'est pas à l'ordre du jour aussi bien à l'Assemblée nationale qu'au niveau du gouvernement».

Mais ce démenti vise peut-être à désamorcer des rumeurs de plus en plus en plus persitantes selon lesquelles, des groupes et militants homomsexuels seraient en train de se former au Sénégal, afin de «contraindre» le gouvernement à mettre en place un projet de dépénalisation de l'homosexualité. Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BYY, majorité présidentielle) à l'Assemblée nationale note que le groupe parlementaire n'envisage pas de soutenir encore moins de porter une telle proposition de loi.

En effet, de nombreux journaux se sont fait l'échos la semaine dernière de la tenue d'une réunion secrète que des homosexuels sénégalais avaient organisé pour «défendre leur cause» à travers un lobbying devant aboutir à la légalisation des unions entre personne du même sexe.
Le Sénégal reste un pays qui pénalise l'homosexualité. Cela peut aller de un an à cinq ans d'emprisonnement ferme  et d'une amende de 100.000 à 1 million de Francs CFA.

Après la révélation par les médias d'une réunion secrète tenue par des lobbies en vue de légaliser l'homosexualité au Sénégal, la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (Raddho), a tenu a répondre.

Pour Aboubacry Mbodji, cette rencontre n'avait rien de secret dans le sens où elle a été organisée officiellement par l'Alliance nationale contre le sida (Ancs) le mardi 20 mars. Pour le représentant de la Raddho à ce «forum d'échanges», l'objectif était de «réunir les directeurs de Bureaux de liaison et Bureaux membres avec les organisations de la société civile sénégalaise afin de réfléchir ensemble, pour parvenir à une compréhension partagée de l'alliance internationale VIH Santé et droits humains».
R.M.


Raoul Mbog

Raoul Mbog est journaliste à Slate Afrique. Il s'intéresse principalement aux thématiques liées aux mutations sociales et culturelles et aux questions d'identité et de genre en Afrique.

 

 

Ses derniers articles: Les femmes de Boko Haram sont aussi dangereuses que les hommes  Le problème avec les gens qui veulent «sauver l'Afrique»  Bienvenue en enfer 

homosexuels

AFP

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain

Sexualité

Au Sénégal, la presse contribue au sentiment antihomosexuel

Au Sénégal, la presse contribue au sentiment antihomosexuel

LGBT

Le Nigeria est effrayé par la légalisation du mariage gay aux Etats-Unis

Le Nigeria est effrayé par la légalisation du mariage gay aux Etats-Unis

LGBT

AFP

Tunisie: des associations réclament la fin des discriminations envers les LGBT

Tunisie: des associations réclament la fin des discriminations envers les LGBT

LGBT

Le procès de deux gays reflète le débat qui polarise le Maroc

Le procès de deux gays reflète le débat qui polarise le Maroc

LGBT

L'Ouganda ne sera jamais la Mecque africaine des homosexuels

L'Ouganda ne sera jamais la Mecque africaine des homosexuels

légalisation

AFP

L'Afrique du Sud contre la légalisation du commerce de cornes de rhinocéros

L'Afrique du Sud contre la légalisation du commerce de cornes de rhinocéros

Larbi Amine - Lemag

Un écrivain MRE milite pour la légalisation de la prostitution au Maroc

Un écrivain MRE milite pour la légalisation de la prostitution au Maroc

Larbi Amine - Lemag

Un écrivain MRE milite pour la légalisation de la prostitution au Maroc

Un écrivain MRE milite pour la légalisation de la prostitution au Maroc