mis à jour le

Me Wade, attaqué hier et de nouveau réhabilité : A quel Idy se fier ?

Celui là qui déclarait à la veille de la candidature controversée de Me Abdoulaye Wade qu'il « travaillait exclusivement à son départ » et qui aujourd'hui soutient qu'il avait bien géré les caisses de l'Etat. L'art de la gymnastique, Idrissa Seck est passé maître et assume de nouveau, le manteau d'opposant. Dans ce combat, il est au moins sûr qu'il pourra compter sur son ancien mentor, Me Abdoulaye Wade et sa formation politique qui n'en rêvait pas tant. Idrissa Seck est désormais un électron libre et ses ministres, démis ; c'est une question de temps, avec sa verve, sera autrement plus dangereux. Dangereux, dans l'art de poser les vrais problèmes, dangereux par sa connaissance des dossiers, dangereux par sa capacité à trouver des failles et à les exploiter, politiquement parlant. Il est vrai, un concours de circonstances plaide largement en faveur de sa prise de liberté, le déficit de communication du gouvernement, l'absence de perspectives économiques, le réchauffement du front social, le débat sur la question de la légalisation de l'homosexualité, le risque d'isolement diplomatique du Sénégal avec la non application des directives communautaires et le silence assourdissant des alliés de Macky Sall. El Malick Gakou avait sans doute très tôt senti le coup, en démissionnant du gouvernement.

Rewmi. Com/ ID

attaque

AFP

Nigeria: 4 policiers tués dans une attaque dans le centre

Nigeria: 4 policiers tués dans une attaque dans le centre

AFP

Attaque Tombouctou: sept blessés français, une quinzaine d'assaillants tués

Attaque Tombouctou: sept blessés français, une quinzaine d'assaillants tués

AFP

Attaque "sans précédent" contre les Casques bleus et les forces françaises

Attaque "sans précédent" contre les Casques bleus et les forces françaises