mis à jour le

Libye : la police arrête 265 immigrants clandestins

Les policiers libyens ont arrêté dimanche 265 clandestins illégaux dans la région d'Al Wigh, située au sud de la Libye, selon Libyaherald.com. Les immigrants, ressortissants de cinq pays africains subsahariens, ont été arrêtés dans la frontière libyenne après être entrés dans le pays clandestinement. La question de l'immigration clandestine reste encore un défi de taille pour les autorités libyennes. Le pays a été toujours un pays de transit pour les clandestins africains qui veulent entrer en Europe.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Libye

AFP

Libye : mandat d'arrêt de la CPI contre un commandant de Benghazi

Libye : mandat d'arrêt de la CPI contre un commandant de Benghazi

AFP

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

AFP

3.500 migrants secourus au large de la Libye ces derniers jours

3.500 migrants secourus au large de la Libye ces derniers jours

police

AFP

Afrique du Sud: soupçonnée d'agression, l'épouse de Mugabe se rend

Afrique du Sud: soupçonnée d'agression, l'épouse de Mugabe se rend

AFP

Kenya: deux manifestants tués par la police

Kenya: deux manifestants tués par la police

AFP

Kenya: incidents entre police et manifestants dans un fief de l'opposition

Kenya: incidents entre police et manifestants dans un fief de l'opposition

clandestins

AFP

Ramadan au Niger: une trentaine de bouchers clandestins arrêtés

Ramadan au Niger: une trentaine de bouchers clandestins arrêtés

AFP

Clandestins en Europe, les Nigérians peinent

Clandestins en Europe, les Nigérians peinent

AFP

RDC: découverte de 19 corps de clandestins éthiopiens dans un container

RDC: découverte de 19 corps de clandestins éthiopiens dans un container