mis à jour le

Boukary Daou en prison : Le président de l’AMDH interdit de le rencontrer

L'évolution du dossier de notre confrère, Boukary Daou,  emprisonné depuis bientôt un mois à la maison d'arrêt centrale de Bamako, dépasse tout entendement. Me Moctar Mariko, président de l'Association Malienne des Droits de l'Homme  serait interdit  à le voir en prison.

Me Moctar Mariko

Cet acte incompréhensible s'est passé le jeudi dernier, quand Me Moctar Mariko est allé rendre visite aux prisonniers à la maison d'arrêt centrale de Bamako. Des consignes strictes ont été données pour lui interdire de rencontrer notre confrère, Boukary Daou, Directeur de Publication du journal Le Républicain, emprisonné pour avoir publié la fameuse lettre d'un capitaine en colère contre les avantages accordés au capitaine Sanogo.

« Me Moctar Mariko à son retour de la Haye, où il était allé pour une mission dans le cadre de sa fonction,  a rendu visite aux prisonniers détenus à la prison centrale de Bamako jeudi dernier dans la matinée.  Quand il a voulu voir Boukary Daou, le régisseur a catégoriquement refusé. Car les instructions qui lui ont été données, n'autorisent l'accès à personne. Excepté les avocats et les parents de Daou. », Nous a confié des sources proches du président de l'AMDH.

Me   Moctar Mariko très surpris de cette décision, aurait décliné son identité  au régisseur. Malgré tout, le niet était catégorique. L'avocat voulant savoir la source de ces instructions, n'a eu aucune explication.

A sa demande, il a pu rencontrer autres prisonniers sans problème.

Pourquoi a-t-on empêché Me Moctar Mariko de rencontrer notre confrère? Pourtant sa qualité d'avocat et surtout de président d'une association qui défend les droits de l'homme l'y autorise pleinement.

Les geôliers de Daou ont-ils eu peur qu'il ne fasse des révélations  sur les conditions de sa détention ?

C'est peut-être la seule hypothèse crédible dans cette affaire. Car la liberté d'expression n'existe plus au Mali et nous sommes les premières victimes (journalistes) pour avoir toujours dit la vérité.

Boubacar Yalkoué

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

prison

AFP

Cameroun: 25 ans de prison

Cameroun: 25 ans de prison

AFP

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs coupables d'avoir enfermé un Noir dans un cercueil

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs coupables d'avoir enfermé un Noir dans un cercueil

AFP

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir

président

AFP

Zimbabwe: le président Mugabe détenu par l'armée, déployée dans la capitale

Zimbabwe: le président Mugabe détenu par l'armée, déployée dans la capitale

AFP

Zambie: le président met en garde ceux qui lui dénient un nouveau mandat

Zambie: le président met en garde ceux qui lui dénient un nouveau mandat

AFP

Le président soudanais prêt

Le président soudanais prêt

interdit

AFP

Le Zimbabwe interdit les importations de fruits et légumes faute de devises

Le Zimbabwe interdit les importations de fruits et légumes faute de devises

AFP

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

AFP

Guinée équatoriale: un journal interdit pour avoir parlé de censure

Guinée équatoriale: un journal interdit pour avoir parlé de censure