mis à jour le

Demba Dia sur la sortie d’Idrissa Seck contre le gouvernement : «Le maire de Thiès a dit tout haut ce que les sénégalais disent tout bas»

Fraichement revenu d'un voyage à l'étranger, Demba Dia, le leader du Mac, n'a pas été tendre avec Macky Sall. Notamment, à propos de son bilan d'un an au pouvoir. Il trouve que le Président et son gouvernement ne se sont pas attaqués aux vrais problèmes des sénégalais.


«Idrissa Seck a dit tout bas ce que les Sénégalais disent quotidiennement tout bas», a confié Demba Dia. Selon toujours le candidat à la mairie des Parcelles Assainies, le Mac avait tiré la sonnette d'alarme, dès les trois premiers mois de gestion du pays par Macky Sall. «Nous avons clairement affirmé que ce gouvernement ne sait pas réellement où commencer pour venir à bout des aspirations des populations. Aujourd'hui, un an au pouvoir, aucune réalisation concrète n'est faite. C'est pourquoi, je suis d'avis qu'après un an au pouvoir, les choses n'ont pas bougé. L'espoir qu'avait suscité son élection s'est fondu comme beurre au soleil. Dans tous les secteurs c'est le même constat, rien ne va. Le malaise est profond», poursuivra-t-il. Pour lui, les vrais problèmes que Macky Sall et son gouvernement doivent affronter sont le chômage des jeunes et la demande sociale. A l'en croire, «tous ceux qui ont géré les deniers publics doivent répondre de la gestion, mais c'est la manière dont les choses sont faites qui intrigue car, il y a sélection». Demba Dia dit ne pas comprendre que certains membres de la société qui se sont illustrées par des marches ou autres sit-in à la place de l'Obélisque sous Wade se taisent aujourd'hui, au moment où le peuple trinque. A propos du voyage médiatisé de Macky Sall aux Etats Unis, Demba Dia avoue n'y trouve aucun intérêt, d'avis qu'il y a des présidents américains plus réputés que l'actuel Président, notamment, Bush qui ont eu à visiter le Sénégal sous Wade. S'agissant de la polémique née de l'affaire dite des homosexuels, le chanteur dit regretter que les valeurs qui sont les vrais fondements du Sénégalo s'effritent, au profit de l'Occident. «Il est admissible que ces genres de pratiques soient appliquées au Sénégal. La pression était là depuis des années et ce n'est pas aujourd'hui que cela sera appliqué. Le peuple va se soulever comme un seul homme pour dire non», a-t-il averti.
Khalil Diemé
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

gouvernement

AFP

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

AFP

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

maire

AFP

Afrique du Sud: le nouveau maire de Johannesburg veut tourner la page de l'ANC

Afrique du Sud: le nouveau maire de Johannesburg veut tourner la page de l'ANC

AFP

Rwanda: un ancien maire condamné

Rwanda: un ancien maire condamné

AFP

Maire de Palerme: "Nous vivons un génocide" en Méditerranée

Maire de Palerme: "Nous vivons un génocide" en Méditerranée

Thiès

Abdoulaye Cyprien DIEDOUM

Sidiki Kaba envoie l'Inspection générale de l'administration de la justice

Sidiki Kaba envoie l'Inspection générale de l'administration de la justice

Moussa Keita

Yankhoba Diattara " L’Etat, en complicité avec certains Thièssois, est le principal bourreau de la ville de Thiès "

Yankhoba Diattara " L’Etat, en complicité avec certains Thièssois, est le principal bourreau de la ville de Thiès "

La rédaction

Nécrologie : Thies perd un grand chanteur, Gora Mbaye est parti...

Nécrologie : Thies perd un grand chanteur, Gora Mbaye est parti...