mis à jour le

Centrafrique : Virage vertueux à 180 degrés

Le Premier ministre centrafricain a nommé, dimanche 31 mars 2013, un nouveau gouvernement d'union nationale. Forte de 34 membres, l'équipe est composée de 9 membres de la rébellion Séléka qui ont la mainmise sur les postes-clés, de 8 ministres issus de l'opposition, de 16 de la société civile et d'un proche du président déchu, François Bozizé.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

Centrafrique

AFP

La Centrafrique "n'est pas en situation de pré-génocide" (responsable ONU)

La Centrafrique "n'est pas en situation de pré-génocide" (responsable ONU)

AFP

La Centrafrique "a besoin d'un État fort"

La Centrafrique "a besoin d'un État fort"

AFP

A l'ONU, la Centrafrique en crise craint de retomber dans l'oubli

A l'ONU, la Centrafrique en crise craint de retomber dans l'oubli