mis à jour le

Burkina : des étudiants rejettent le blanchissement « technique » à l' Université de Ouagadougou

Ouagadougou, 29 mars 2013 (AIB) - La Fédération estudiantine et scolaire du Burkina Faso (FES/BF), un nouveau syndicat estudiantin qui tenait jeudi son premier congrès ordinaire, a vivement rejeté le blanchissement « technique » de l'année académique décrété par le gouvernement afin de « normaliser » le calendrier académique fortement perturbé à l'université de Ouagadougou.

« Le blanchissement technique de l'année universitaire est une imposition et par conséquent un chantage » du gouvernement, a déclaré le président du bureau exécutif national de la FES/BF Prosper Kinda reprenant ainsi une condamnation de plusieurs syndicats étudiants.

Le gouvernement burkinabè a opéré un blanchissement « technique » à l' Université de Ouagadougou où des perturbations ont amené des chevauchements de plusieurs années.Des étudiants étaient ainsi inscrits en 2013 pour terminer leur année 2010-2011, d'autres pour finir l'année académique 2011-2012.

« Le gouvernement ne (doit) pas blanchir l'année mais chercher à résoudre les problèmes des étudiants », a indiqué M. Kinda.

M. Ahmed Bissi, un autre responsable de la FES/BF a dénoncé les dernières mutations observées dans le système éducatif burkinabè notamment l'organisation de l'examen du Brevet d'études du premier cycle (BEPC) en un seul tour, l'unicité des sujets du baccalauréat ainsi que l'instauration du système LMD (Licence-master-doctorat) dans les universités publiques.

Le premier congrès de la FES/BF qui s'est tenu sous le thème : « Rôle et place des syndicats des élèves et étudiants dans les crises au Burkina » devrait permettre selon les organisateurs de renforcer les capacités des participants et de discuter de sujets d'actualité.

Il devrait permettre également de dégager des perspectives et des orientations de lutte afin d'améliorer les conditions d'études et de vie des élèves et étudiants burkinabè.

NO/

AIB

Burkina

AFP

François Compaoré fixé mercredi sur son extradition vers le Burkina Faso

François Compaoré fixé mercredi sur son extradition vers le Burkina Faso

AFP

La Chine noue des relations diplomatiques avec le Burkina Faso qui a rompu avec Taïwan

La Chine noue des relations diplomatiques avec le Burkina Faso qui a rompu avec Taïwan

AFP

La Chine noue des relations diplomatiques avec le Burkina Faso qui a rompu avec Taïwan

La Chine noue des relations diplomatiques avec le Burkina Faso qui a rompu avec Taïwan

étudiants

AFP

Sénégal: Macky Sall augmente les bourses des étudiants

Sénégal: Macky Sall augmente les bourses des étudiants

AFP

Sénégal: les étudiants maintiennent la pression après la mort d'un des leurs

Sénégal: les étudiants maintiennent la pression après la mort d'un des leurs

AFP

Sénégal: le gouvernement espère une reprise dans les universités, maintien de la grève des étudiants

Sénégal: le gouvernement espère une reprise dans les universités, maintien de la grève des étudiants

université

AFP

Zimbabwe: bientôt une université "Robert Mugabe"

Zimbabwe: bientôt une université "Robert Mugabe"

Nord-Sud

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Histoire

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor