mis à jour le

Nelson Mandela a reçu sa famille à l'hôpital

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé pour soigner les suites d'une pneumonie, est dans un état satisfaisant et a pu recevoir lundi des membres de sa famille une partie de la journée.

"L'ancien président Mandela est encore à l'hôpital où il reçoit un traitement pour une pneumonie", indique un lapidaire communiqué officiel publié ce lundi de Pâques, jour férié en Afrique du Sud.

"Il n'y a pas de changement significatif de son état de santé depuis le communiqué publié hier soir 31 mars. Il a passé une partie du lundi de Pâques avec des membres de sa famille, qui apprécient le soutien que leur apporte l'opinion publique".

Le communiqué n'en dit pas plus, ne précisant notamment ni le nombre ni l'identité des visiteurs. Nelson Mandela, marié depuis 1998 à Graça Machel, a également trois filles, dix-sept petits-enfants et douze arrières-petits-enfants.

Pas plus que les jours précédents, la présidence sud-africaine n'a voulu dire quand Nelson Mandela pourrait sortir de l'hôpital. Elle n'a pas non plus révélé dans quel établissement il avait été admis.

Le pays a donc été renvoyé au bulletin de santé de dimanche soir, qui se voulait rassurant sur l'état du héros national sud-africain, âgé de 94 ans et hospitalisé depuis jeudi.

"La présidence a été informée par les médecins que l'ancien président Nelson Mandela a passé une journée de repos et continue à recevoir des soins (...) Ils ont rapporté une nouvelle amélioration de son état", indiquait alors le communiqué officiel.

Mandela a été hospitalisé dans la nuit de mercredi à jeudi, et la présidence a révélé samedi qu'il souffrait d'une pneumonie. Les médecins ont pratiqué un drainage d'un épanchement pleural, et indiqué que leur patient respirait sans difficulté.

Nelson Mandela avait déjà été hospitalisé en janvier 2011 puis en décembre 2012 pour des infections pulmonaires, probablement liées aux séquelles d'une tuberculose contractée pendant son séjour sur l'île-prison de Robben Island, au large du Cap, où il avait passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles du régime raciste de l'apartheid.

Libéré en 1990, il a reçu en 1993 le prix Nobel de la Paix pour avoir su mener à bien les négociations en vue d'installer une démocratie multiraciale en Afrique du Sud, conjointement avec le dernier président du régime de l'apartheid, Frederik de Klerk.

Mandela a été de 1994 à 1999 le premier président noir de son pays, un dirigeant de consensus qui notamment a su gagner le coeur de la minorité blanche dont il avait combattu la mainmise sur le pouvoir.

Sa santé devenant de plus en plus fragile, il vit complètement retiré depuis plusieurs années, et n'est plus apparu en public depuis la finale de la Coupe du monde de football, en juillet 2010 à Johannesburg.

AFP

Ses derniers articles: La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine  Le cinéma russe  Génocide au Rwanda: verdict attendu au procès en appel de Simbikangwa 

Mandela

AFP

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Sida

Seize ans après, Durban se rappelle le discours fort d'un enfant sur le Sida

Seize ans après, Durban se rappelle le discours fort d'un enfant sur le Sida

AFP

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

famille

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

Un Français battu

Un Français battu