mis à jour le

Mawazine 2013: Nat King Cole revisité par George Benson

La 12è édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde (24 mai-01 juin) sera marquée par deux “créations originales”, à savoir l’hommage de George Benson à Nat King Cole et “la Route de la Soie”, (8 formations sur un voyage magique à travers l’Europe et l’Asie).

Ainsi, George Benson rendra un hommage appuyé à Nat King Cole, le 25 mai prochain, au Théâtre national Mohammed V à Rabat, a annoncé l’Association Maroc Cultures dans un communiqué.

Considéré comme un musicien majeur, ayant révolutionné la guitare jazz comme Nat King Cole le fit jadis pour le piano, George Benson revisitera le répertoire du célèbre crooner en collaboration avec l’Orchestre symphonique royal. Le guitariste reprendra les plus grands succès du maître : Nature Boy, Mona Lisa ou encore Too young.

Cette création inédite entre George Benson et l’Orchestre symphonique royal plongera les festivaliers dans l’ambiance magique des années 1950, indique le communiqué.

“Deuxième création de Mawazine, c’est dans le cadre féérique et chargé d’histoire de Chellah que l’aventure musicale de ” La Route de la Soie” plongera les spectateurs au c½ur d’un monde ancestral, riche de mythes et de poésies”, souligne-t-on.

A travers cette Route qui, pendant des siècles, relia l’Asie à l’Europe, huit formations offriront au public une création exceptionnelle. En ouverture, l’Ensemble Dragon se distinguera par sa capacité d’improvisation et un répertoire représentatif des nombreuses provinces de Chine. Le trio Homayoun Shajarian, Tahmoures et Sohrab Pournazeri interprètera, quant à lui, les grandes épopées de la musique iranienne, tandis que “Sharmila Sharma Ensemble” offrira un spectacle de danse indienne kathak.

En provenance du Japon, le duo de flutistes Shunsuke Kimura et Etsuro Ono livrera une musique asiatique et complètement actuelle. L’Ouzbèke Yulduz Turdieva dévoilera la tradition classique d’Asie Centrale. A sa suite, le trio Zabit Nabizade sera le garant de la tradition musicale du mugham, une musique inscrite au Patrimoine immatériel de l’humanité. Venue de Turquie, Aynur chantera la culture vocale kurde, alors que Patrizia Laquidara offrira le meilleur du répertoire italien, en y mêlant le jazz et le rock.

Afin de plonger les festivaliers dans un voyage magique à travers l’Europe et l’Asie, la scène de Chellah sera décorée au moyen d’une carte abstraite des pays traversés par La Route de la Soie, ainsi que d’un jeu de miroirs monumentaux qui renverront aux spectateurs les motifs de soieries mêlées aux tapis du sol.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Mawazine

AFP

Maroc: Stromae explose le record d'affluence de Mawazine

Maroc: Stromae explose le record d'affluence de Mawazine

AFP

Maroc: Stromae et Justin Timberlake au festival Mawazine

Maroc: Stromae et Justin Timberlake au festival Mawazine

Larbi Amine - Lemag

Mawazine classé le 2ème festival le plus populaire au monde

Mawazine classé le 2ème festival le plus populaire au monde