mis à jour le

Djibouti: un nouveau Premier ministre prend ses fonctions

Le président djiboutien, Ismaël Omar Guelleh, a nommé un nouveau Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, qui a pris lundi ses fonctions en remplacement de Dileita Mohamed Dileita.

Cette nomination, annoncée dimanche, intervient dans la foulée d'élections législatives officiellement remportées par le parti au pouvoir mais dont les résultats sont contestés par la coalition d'opposition Union pour le salut national (USN).

La nomination s'inscrit aussi dans le cadre d'un remaniement ministériel aux allures de jeu de chaises musicales. Un manque de renouvellement qui a immédiatement été critiqué par l'opposition.

"L'USN considère cette reconduction gouvernementale comme un mépris de plus à l'égard du peuple djiboutien qui s'est prononcé massivement pour un changement radical sur le plan politique, économique et social," a-t-elle dénoncé dans un communiqué intitulé "Formation d'un nouveau gouvernement : un non-événement, rien de plus".

Dileita Mohamed Dileita, qui reste député, occupait le poste de Premier ministre depuis 2001.

Abdoulkader Kamil Mohamed, né en 1951 dans la région d'Obock (nord de Djibouti), était ministre de la Défense depuis 2011. Titulaire d'une maîtrise en sciences techniques de l'université française de Limoges (Sud-Ouest), il était entré au gouvernement en 2005, comme ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Mer.

Les élections législatives, organisées le 22 février, étaient les plus disputées depuis une décennie dans ce petit pays au rôle stratégique.

Selon les résultats publiés au journal officiel, l'Union pour la majorité présidentielle (UMP) a décroché 49,40% des suffrages, arrivant en tête dans les six circonscriptions du pays, face à l'opposition qui se présentait unie pour la première fois depuis dix ans au sein de l'USN.

L'opposition, créditée de 47,61% des voix, a dénoncé des fraudes massives et l'annonce des résultats a donné lieu à des manifestations et des heurts.

Pays de quelque 800.000 habitants, Djibouti occupe une position hautement stratégique à l'entrée de la mer Rouge et abrite la plus importante base militaire française d'Afrique (environ 2.000 hommes) et la seule base militaire américaine du continent.

Le pays jouit depuis son indépendance en 1977 d'une stabilité politique sans beaucoup d'équivalents en Afrique mais au prix d'une restriction des libertés publiques, selon l'opposition et plusieurs organisations de défense des droits de l'Homme.

Ismaël Omar Guelleh, qui malgré la présence d'un Premier ministre est également chef du gouvernement, est seulement le deuxième président de l'histoire du pays indépendant. Il est lui-même au pouvoir depuis 1999.

AFP

Ses derniers articles: Ouverture au Cap du plus grand musée d'art contemporain africain  Togo: nouvelles marches prévues  Afrique du Sud: l'ex-épouse de Zuma de nouveau députée avant de briguer la tête de l'ANC 

ministre

AFP

Gabon: le ministre d'ouverture Ben Moubamba écarté

Gabon: le ministre d'ouverture Ben Moubamba écarté

AFP

Rwanda: Kagame choisit un inconnu comme Premier ministre

Rwanda: Kagame choisit un inconnu comme Premier ministre

AFP

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba