mis à jour le

Le comité de pilotage de la CNAES propose de scinder l'UCAD en cinq entités

Le comité de pilotage de la Concertation nationale sur l'avenir de l'enseignement supérieur au Sénégal (CNAES) propose au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche de scinder l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar en cinq entités appelées à devenir de "véritables espaces d'innovation" de la formation académique.

"Il faut ici envisager sérieusement la proposition, formulée par plusieurs personnalités auditionnées ou qui nous ont fait parvenir une contribution écrite : éclater l'UCAD en plusieurs entités qui deviendront ainsi, plus facilement, des espaces d'innovation", rapporte un rapport provisoire de ce comité dirigé par le professeur Souleymane Bachir Diagne.

"Certains ont proposé trois entités, d'autres cinq. Une véritable politique de rupture avec les tendances lourdes actuelles devra sans aucun doute aller dans cette direction", lit-on dans le texte.

L'UCAD 1 devra être réservée aux sciences de la santé et du sport, à savoir la médecine, la pharmacie, l'odontologie, les sciences paramédicales et les sciences du sport, explique le comité de pilotage de la CNAES.

L'UCAD 2 comprendra "les sciences, techniques, toutes écoles et instituts de technologie", tandis que l'UCAD 3 abritera les lettres.

L'UCAD 4 devra réunir les sciences de l'éducation et de la formation professionnelle, la Faculté des sciences et technologies de l'éducation et de la formation (FASTEF), le Centre d'études des sciences et techniques de l'information (CESTI), l'Ecole des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (EBAD), l'Ecole supérieure d'économie appliquée (ESEA, ex-ENEA), etc.

A l'UCAD 5 seront enseignés le droit et l'économie.

Le comité de pilotage propose aussi de rattacher les lettres (UCAD 3) à l'UCAD 4, "pour donner quatre entités autonomes" au lieu de cinq.

"Ces nouveaux campus pourraient ainsi devenir de véritables espaces d'innovation et de changement en étant pleinement autonomes, susceptibles d'être transférés hors de l'espace actuel, même si on les maintient ensemble comme les composantes d'une confédération", explique la même source.

"La grande question est bien évidemment celle de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar où se retrouvent plus de 80 % des cent mille étudiants aujourd'hui inscrits dans l'enseignement supérieur", signale le comité de pilotage de la CNAES.

Les membres dudit comité estiment qu'"il est important que l'UCAD garde l'objectif de se hisser à la hauteur d'une grande université africaine comme celle de Cape Town" en Afrique du Sud.

Le comité de pilotage de la CNAES a annoncé la tenue des assises de l'enseignement supérieur, du 6 au 9 avril. Il précise que l'ouverture de la concertation sera présidée par le chef de l'Etat, Macky Sall.

Aps

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye