mis à jour le

Tunisie: le parti du président Marzouki, en crise, nomme un nouveau chef

Le Congrès pour la République (CPR) du président tunisien Moncef Marzouki a désigné à sa tête dimanche soir Imed Daïmi, chef de cabinet du chef de l'Etat, après que ce parti laïc, allié aux islamistes d'Ennahda, a été confronté à une nouvelle vague de démission en son sein.

La désignation de M. Daïmi a été annoncée dans un bref communiqué du CPR à l'issue d'un Conseil national de la direction de ce parti.

Son prédécesseur, Mohamed Abbou, avait démissionné mi-mars du poste de secrétaire général qu'il occupait depuis dix mois après un conflit avec le bureau politique du parti. Avant lui, Abderraouf Ayadi avait été démis de la tête du mouvement.

Le CPR de M. Marzouki, interdit sous le régime déchu de Zine El Abidine Ben Ali, était arrivé deuxième aux élections d'octobre 2011, obtenant 29 députés à l'Assemblée nationale Constituante. Il appartient à la coalition au pouvoir dirigé par Ennahda, vainqueur du scrutin, et un autre parti laïc de centre-gauche.

De scissions en démissions, le parti du chef de l'Etat ne compte plus qu'une douzaine de députés, les autres siégeant en tant qu'indépendants ou ayant rejoint une formation dissidente, le Wafa.

Le CPR entretient des relations difficiles avec Ennahda, le parti affichant tantôt un soutien sans faille aux islamistes et tantôt menaçant de faire imploser la coalition au pouvoir.

AFP

Ses derniers articles: Algérie: un ministre limogé trois jours après son nomination  La guerre du Biafra: une page douloureuse de l'histoire du Nigeria  Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir 

président

AFP

Soudan: le président el-Béchir n'assistera pas au sommet avec Trump

Soudan: le président el-Béchir n'assistera pas au sommet avec Trump

AFP

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos

AFP

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

chef

AFP

En Libye, le chef du HCR appelle

En Libye, le chef du HCR appelle

AFP

RDC: la prison de Kinshasa attaquée, un chef rebelle évadé

RDC: la prison de Kinshasa attaquée, un chef rebelle évadé

AFP

Zambie: le chef de l'opposition en prison au moins jusqu'au 22 mai

Zambie: le chef de l'opposition en prison au moins jusqu'au 22 mai