mis à jour le

Tournée africaine de SM le Roi : Consécration des choix stratégiques du Maroc pour le renforcement de la coopération sud-sud

De l'avis des observateurs, il ne fait aucun doute que la tournée entreprise par SM le Roi Mohammed VI dans trois pays africains amis et frères, et qui a conduit le Souverain successivement au Sénégal, en Côte d'Ivoire et au Gabon, insufflera une nouvelle dynamique à des relations bilatérales séculaires, consacrera les choix stratégiques du Maroc et inaugurera une nouvelle ère de partenariat prometteur dans le cadre de la coopération sud-sud.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite  La diversité de l'échiquier politique et le choix démocratique font du Maroc une exception dans la région arabe (Zhor Chakkafi)  SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite 

tournée

AFP

RDC: tournée de Kabila dans la région minière du Katanga

RDC: tournée de Kabila dans la région minière du Katanga

AFP

Rex Tillerson écourte sa tournée africaine pour "exigences de travail"

Rex Tillerson écourte sa tournée africaine pour "exigences de travail"

AFP

Le prince héritier saoudien a débuté au Caire sa première tournée

Le prince héritier saoudien a débuté au Caire sa première tournée

roi

AFP

Le roi du Maroc soutient l'Afrique pour le développement du fleuve Congo

Le roi du Maroc soutient l'Afrique pour le développement du fleuve Congo

AFP

Surprise et préoccupation au Swaziland, rebaptisé par son roi

Surprise et préoccupation au Swaziland, rebaptisé par son roi

AFP

Le roi du Swaziland rebaptise son pays "eSwatini"

Le roi du Swaziland rebaptise son pays "eSwatini"

Maroc

AFP

Mondial-2018: le Maroc avec 23 joueurs désignés, pas de surprise

Mondial-2018: le Maroc avec 23 joueurs désignés, pas de surprise

AFP

Espagne: Munir El Haddadi ne pourra pas jouer le Mondial avec le Maroc

Espagne: Munir El Haddadi ne pourra pas jouer le Mondial avec le Maroc

AFP

Le Maroc gère ses "revenants", selon son chef de l'antiterrorisme

Le Maroc gère ses "revenants", selon son chef de l'antiterrorisme