mis à jour le

Avec Rafik Bouchlaka ,la Tunisie retrouve son hospitalté légendaire

Par Naceur Bencheikh

Cheikh EL BANNA un prédicateur arrivé tout récemment à Tunis pour donner des « leçons d’Islam » aux tunisiens qui ne connaissent pas le « vrai » Islam ( islam Khouangi s’entend ) a été très agréablement surpris à sa descente d’avion par l’accueil digne d’un chef d’état : ouverture spéciale du salon d’honneur, personnel d’accueil arrivé en courant… du Ministère des Affaires Etrangères, voiture « maraçim » et tout l’attirail.
Le premier surpris par tant d’honneur c’est le prédicateur El Banna lui mème, pourtant « digne » descendant du fondateur de la secte des Frères Musulmans.
Il a alors posé la question : que me vaut cet honneur exceptionnel ?
Il lui a été répondu que c’est une simple et modeste faveur offerte par Monsieur (oui Monsieur) Rafik Abdesslam.
Le « vénérable » mais ingrat cheikh répond au grand dam des présents : je ne le connais pas.
Monsieur Rafik Bouchlaka plus précisément.
Je ne le connais pas non plus répondit-il.
Vraiment quelle ingratitude !
C’est qu’il fallait vous préciser qu’un ancien ministre qui n’a aucune fonction ni officielle ni officieuse, et en attendant qu’il reçoive un très gros coup de pied de la part de son futur « ex-beau père », a sommé le protocole d’effectuer ces faveurs et largesses que nous payons, nous. Et cash.
L’Administration s’exécute. Mème à l’insu du Ministre.
Au fait : Les « Conseillers » amenés spécialement par l’ancien ministre et qui n’ont rien à voir avec le « corps » sont toujours en poste ?

Naceur Bencheikh 31 mars 2013

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Tunisie

AFP

La Tunisie va demander l'inscription de Djerba au patrimoine de l'Unesco

La Tunisie va demander l'inscription de Djerba au patrimoine de l'Unesco

AFP

La marine s'active au large de la Tunisie

La marine s'active au large de la Tunisie

AFP

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants