mis à jour le

Toutes les forces progressistes doivent resserrer les coudes pour sauver la Tunisie

Maya Jribi Secrétaire générale du Parti « Al-Joumhouri » ( républicain ) a réitéré, ce samedi, son appel en faveur de la dissolution des milices qui se font appelées Ligues de protection de la Révolution (LPR).« Ces milices continuent à agresser les militants des partis politiques qui s’opposent à la coalition au pouvoir ( CPR ,Ettakattol dominés par les islamistes d’Ennahdha )», a-t-elle déploré lors d’un meeting tenu à Sousse, condamnant fermement, à ce propos, les agressions perpétrées par ces milices ,proche des islamistes d’Ennahdha , contre la réunion d’Al-Joumhouri qui était prévue, vendredi 29 mars, dans la délégation de Dahmani ( nord-ouest tunisien ).<
Elle a, également, souligné la nécessité de rétablir la stabilité politique et sociale dans le pays et de rompre avec les pratiques du passé, s’agissant notamment de l’interférence du parti au pouvoir dans les affaires de l’Etat.

D’autre part, Maya Jribi a mis l’accent sur l’impératif d’engager un dialogue national entre tous les acteurs politiques sans exclusion aucune, de fixer la date de fin de la rédaction de la Constitution et de « définir une « date claire et exacte » des élections.

Le directeur exécutif du Parti Républicain Yassine Brahim a, quant à lui, regretté « la perte de confiance des investisseurs nationaux et étrangers dans la Tunisie, en raison de la mauvaise gestion des affaires du pays par la coalition au pouvoir. « Toutes les forces progressistes doivent resserrer les coudes et former un bloc pour sauver la Tunisie », a-t-il souhaité.

Tunisie

AFP

La Tunisie va juger Ben Ali et d'anciens ministres pour torture

La Tunisie va juger Ben Ali et d'anciens ministres pour torture

AFP

Démantèlement d'un trafic de migrants entre l'Italie et la Tunisie

Démantèlement d'un trafic de migrants entre l'Italie et la Tunisie

AFP

La Tunisie met ses muezzins au diapason

La Tunisie met ses muezzins au diapason