mis à jour le

Des femmes manifestent à Kidal pour refuser de rester sous la tutelle malienne

Des femmes de la ville de Kidal, ville du nord Mali, ont manifesté samedi matin pour dire leur refus de rester sous tutelle de l'autorité centrale malienne. Ces femmes déclarent qu'il est impossible de revenir dans un pays « dont les soldats les ont égorgées », selon leur expression. 

L'une de ces femmes a mis en garde contre ce qu'elle a qualifié d'infiltrés venant d'Algérie, ajoutant que tous les problèmes de l'Azawad comme AQMI 'Algaeda au Maghreb Islmique), le MUJAO et Ansar Eddine, viennent de là.
Des habitants d'autres localités du nord Mali avaient manifesté, jeudi et vendredi, pour dire leur refus du retour à l'autorité malienne. Le fait remarquable dans ces manifestations c'est la présence en grand nombre de femmes et d'enfants brandissant les drapeaux du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA).
Ces manifestations arrivent au moment où les chefs des tribus de l'Azawad se réunissent pour tenter de trouver la meilleure manière de gérer les affaires de la province, travailler avec le MNLA et mettre en place une administration provinciale capable d'établir des rapports avec elle.

Sahara Médias

femmes

AFP

Au Niger, "une oasis" pour promouvoir l'entreprenariat des femmes

Au Niger, "une oasis" pour promouvoir l'entreprenariat des femmes

AFP

Au Sénégal, les femmes gagnent en autonomie grâce

Au Sénégal, les femmes gagnent en autonomie grâce

AFP

La star de Liverpool Salah soutient une campagne pour les droits des femmes en Egypte

La star de Liverpool Salah soutient une campagne pour les droits des femmes en Egypte

Kidal

AFP

Mali: trois Casques bleus tués dans une attaque jihadiste

Mali: trois Casques bleus tués dans une attaque jihadiste

AFP

Mali: la Croix-Rouge reprend ses activités

Mali: la Croix-Rouge reprend ses activités

AFP

Mali: rentrée scolaire

Mali: rentrée scolaire