mis à jour le

Je vous en vie

Chez eux, les plantes ont des épines pour survivre dans un milieu hostile et aride, et les hommes se déplacent avec une hache, une sagaie et parfois avec un fusil. Ils s'appellent Tsimatahotse et pourtant ils ont peur. Au village, on dirait qu'il n'y a que des femmes. Les hommes ne sortiront que lorsqu'ils sont sûrs que vous n'êtes pas de ceux qu'ils craignent... Mais de qui, de quoi ont-ils peur ? Que s'est-il passé pour que ces hommes endurcis à survivre à la sécheresse, à la famine, aux invasions (...) - Editorial

Madagascar Tribune

Ses derniers articles: Sehatra Fanaraha-maso ny Fiainam-pirenena - Les élections de 2013 : une opportunité  Éducation nationale - 4 2O5 000 écoliers auront chacun leur kits scolaire avant la rentrée  Education citoyenne pour les élections - Le KMF-CNOE demeure confiant