mis à jour le

EVA MARIE COLL SECK, MINISTRE DE LA SANTE ET DE L’ACTION SOCIALE : Les urgences sont d’une importance capitale dans le système de santé

Le ministre de la Santé et de l'action sociale a tenu, hier, une visite guidée, au service d'assistance médicale des urgences (Samu), et inauguré aussi le service assistance des urgences (Sau) Chun de Fann. Ces services sont d'une importance capitale pour réduire les cas de décès dans les urgences et les maisons.


«Les urgences en matière de santé, font partie de la demande sociale. Toutes les personnes qui se trouvent dans une situation d'urgence, leurs familles, amis, entre autres, sont dans une situation d'angoisse, et peut-être, à l'origine de la mort de la personne», a indiqué, hier le Ministre de la Santé et de l'action sociale, lors d'une visite guidée et de l'inauguration du Sau du Chun de Fann. En effet, les services d'urgences sont souvent sollicités dans les cas d'accidents et d'évacuations sanitaire. Le Samu, en collaboration avec le service des Sapeurs Pompiers, a mis en place un centre d'appel qui reçoit plus d'un million d'appels par an, dans le but d'une évacuation d'urgence, un accident, une demande de renseignement pour une place d'hospitalisation dans une clinique ou un hôpital. «Les accidents de la vie sont, pour la plupart, transportés, de façon gratuite, par le Samu», a souligné le directeur Mouhamadou Diarra Bèye, tout en estimant que les urgences sont plus onéreuses que les maladies normales, pour expliquer la raréfaction des services d'urgences. Mais, pour la Ministre, il faut réfléchir sur le financement des services d'urgences et trouver des partenaires, en veillant sur la qualité de la formation des personnes travaillant dans ce secteur. D'ailleurs, ce partenariat a permis à la coopération turque d'équiper une partie du Service d'Assistance d'Urgence. «Ce centre permet d'avoir un service qui permet d'accueillir toutes les urgences du pays», annoncera le directeur de Chun de Fann, le docteur Cheikh Tacko Diop, selon qui, le Sau de Fann s'est organisé pour que tout patient qui arrive dans cette structure soit géré à la porte par une unité de tri qui oriente les grosses urgences. Ainsi, informe-t-il, pour réduire les cas de décès, que l'on rencontre dans les urgences, «tous les cas qui arrivent dans l'hôpital seront traités, avant d'être orientés dans les services compétents».
Fara MENDY
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

ministre

AFP

Algérie: un ministre veut des "mesures urgentes" face au flux de migrants

Algérie: un ministre veut des "mesures urgentes" face au flux de migrants

AFP

Algérie: l'auteur d'un faux compte Facebook du Premier ministre arrêté

Algérie: l'auteur d'un faux compte Facebook du Premier ministre arrêté

AFP

Décès du ministre kényan de l'Intérieur

Décès du ministre kényan de l'Intérieur

santé

Santé

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement

Santé

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer

AFP

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

sociale

Politique

Côte d'Ivoire: Ouattara appelle à une trêve sociale

Côte d'Ivoire: Ouattara appelle à une trêve sociale

AFP

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

AFP

Tunisie: 6e anniversaire la révolution sur fond de contestation sociale

Tunisie: 6e anniversaire la révolution sur fond de contestation sociale