mis à jour le

Super Go VOYAGE DU PRÉSIDENT AU ETATS-UNIS : Tout ca pour ça ?

C'est fou ce que nos roitelets raffolent de privilèges, d'honneur et d'ors ! Vous vous souvenez du «vieux nègre et de la médaille» de Ferdinand Oyono ? Eh bien, aujourd'hui, on revoit encore la même soif de distinction. Quand j'ai appris que le Président Obama allait recevoir Sall, notre kilifa national, j'étais content. Je me suis dit alors qu'il voulait réparer quelque chose. Après tout, le Sénégal a fini de montrer, à la face du monde que c'est une terre de grande démocratie, à l'image de la dernière élection présidentielle tant redoutée, et qui s'est dégonflée comme ballon de baudruche.
Mais, je me trompais sur toute la ligne. Ndékété yo, le rendez-vous Macky/Obama, c'était bidon. Ce qui se passe, c'est que, depuis son élection en 2009, M. Obama a rencontré plus d'une douzaine de dirigeants africains à la Maison Blanche ou aux Nations unies, à New York. Ces réunions servent toujours à récompenser les pays qui ont fait des progrès dans la cause de la démocratie et des droits de l'homme. Et comme la dernière fois, des pays comme le Ghana et l'Ethiopie avaient été préférés à la république Wade, il était donc normal que le tour du Sénégal vienne, un jour. Il n 'y avait franchement pas de quoi bomber le torse. D'ailleurs, nous n'étions pas les seuls invités. Barack Obama a aussi reçu les dirigeants de la Sierra Léone, du Cap-Vert et du Malawi, à la Maison Blanche, des pays qui ont compris la vraie dimension de l'événement, en envoyant des délégations réduites, face à la centaine de sénégalais qui avaient fait le déplacement.

Résultats des courses ? Peu de journalistes que Macky avait amenés dans ses bagages, ont pu accéder à la Maison Blanche. Les autres se sont vite transformés en touristes (japonais ?), comme le montrent les photos dont ils nous inondent sur Facebook, à défaut de les balancer à leur rédaction.
Bref, c'était du folklore. Mais, pour réaliser que tout ça était vraiment du folklore et que Macky gagnerait à s'organiser des voyages utiles pour la république, visez un peu la réponse (traduite en ouolof de Obama, quand notre Président l'a invité à effectuer une visite officielle au Sénégal :
«Merci way, Sall! C'est gentil. Dou niake ma diar fa, quand je programmerai un voyage sur l'Afrique. Grawoul».
Cébé
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

go

AFP

Malice et audace pour le Pokemon Go dans le chaos de Lagos

Malice et audace pour le Pokemon Go dans le chaos de Lagos

group promo consulting

Go Mbaye Yaa niou doye !

Go Mbaye Yaa niou doye !

group promo consulting

GO Qui est qui dans la jungle politique ?

GO Qui est qui dans la jungle politique ?

voyage

AFP

Migration: des Gambiens veulent décourager le périlleux voyage vers l'Europe

Migration: des Gambiens veulent décourager le périlleux voyage vers l'Europe

AFP

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

AFP

Le pape François entame en Afrique le voyage le plus risqué de son pontificat

Le pape François entame en Afrique le voyage le plus risqué de son pontificat

président

AFP

Soudan: trois morts au Darfour où le président Béchir est en visite

Soudan: trois morts au Darfour où le président Béchir est en visite

AFP

Ouganda: des étudiants manifestent contre la suppression de la limite d'âge du président

Ouganda: des étudiants manifestent contre la suppression de la limite d'âge du président

AFP

Nkosazana Dlamini Zuma, l'énigmatique ex-épouse du président

Nkosazana Dlamini Zuma, l'énigmatique ex-épouse du président