mis à jour le

Papa Sow-Baye Mandione : Un show très chaud

Papa Sow-Baye Mandione. Les amateurs ne demandaient pas mieux. Pour cette troisième sortie, Aziz Ndiaye a décidé de régaler les amateurs. Si Baye Mandione ambitionne d'entrer dans la cour des grands, Papa Sow, lui, voudra marcher sur les traces de Gris Bordeaux, le derniers tombeur du «fou de Thiaroye».

C'est devenu une habitude chez Aziz Ndiaye. A chacune de ses sorties, le Vip des promoteurs met les petits plats dans les grands, pour servir le must aux amateurs de lutte qui, en ces fêtes pascales, auront droit à une affiche de rêve, un «mortal kombat» qui opposera Baye Mandione à Papa Sow, ce lundi. L'affiche avait déjà fait sa propre publicité.
Valeur sûre, Papa Sow n'est plus à présenter. A la faveur de l'intronisation de Gris Bordeaux comme tigre de Fass, le tombeur de Santan Gningue est proclamé numéro deux de la mythique écurie. Un statut légitimé par des séries de performances décisives. Tour à tour, le lutteur de Parcelles Assainies s'est défait de Bathie Séras, Boy Sèye, Zoss, à deux reprises.
Propulsé par ces exploits, il se dresse devant Ness qui freine, brusquement, son élan. Une défaite amère, pour le Fassois, ramené sur terre.
Animé d'une volonté de rebondir, le jeune frère d'Ouza Sow a accepté d'aller à l'assaut du redoutable Baye Mandione pour, non seulement, se repositionner dans l'arène , mais surtout, pour légitimer son statut de numéro 2, sous la menace du jeune Lac rose qui ne cesse de monter en puissance.
Suffisant pour résumer l'importance de ce combat, aux yeux de Papa Sow qui a promis de ne laisser aucun cadeau à son vis-à-vis, le jour-J.
«Je vais marcher sur les pas de Gris, je vais te battre à plates coutures», avais assuré le protégé de Moustapha Guèye.
Un défi qui a amusé le tombeur de Moussa Dioum. Piqué au vif par ces propos de son adversaire, le leader de l'écurie Thiaroye «Geum Sa Bop» est sorti de ses gonds. «Je vais te prouver que je ne suis pas ton égal, je vais te casser la gueule», avait répliqué Baye Mandione, déterminé à se venger. En effet, toujours affecté par sa déconvenue devant le tigre de Fass, le lutteur de Thiaroye entend laver l'affront, devant Papa Sow.
Au delà de cette soif de revanche, ce combat demeure capital pour Baye Mandione qui veut définitivement franchir un cap dans l'arène.
La cour des grands: voilà tout ce qui fait courir le «fou» de Thiaroye, résolument décidé à s'assagir et à confirmer cette maturité que les amateurs ont récemment découverte en lui.
Amadou Lamine MBAYE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

show

AFP

Jeux de la Francophonie: le Sénégal fait le show en lutte africaine

Jeux de la Francophonie: le Sénégal fait le show en lutte africaine

AFP

CAN: le Cameroun et le Burkina Faso font le show mais ratent la 1re place

CAN: le Cameroun et le Burkina Faso font le show mais ratent la 1re place

AFP

Foot: Aubameyang, toujours très show

Foot: Aubameyang, toujours très show