mis à jour le

Paradoxe électoral en Côte d’Ivoire : Le plus grand parti exclu (Notre Voie)

La plus grande formation politique en Côte d’Ivoire ne prendra pas part aux prochaines consultations locales fixées unilatéralement par le pouvoir au 21 avril prochain. Le Front populaire ivoirien (Fpi, ancien parti au pouvoir), dont le candidat, le président Gbagbo, a été crédité de plus de 38% des suffrages des Ivoiriens au premier tour de la présidentielle controversée, ne sera pas de la partie. Le pouvoir en place a manifestement peur que ce parti soit de la compétition. Pour cela, il manœuv [...]