mis à jour le

Mémorandum pour 500 millions d’euros de financements canadiens au Maroc

Un mémorandum d’entente a été signé, jeudi à Rabat, entre le ministère de l’Economie et des finances et la société “Exportation et développement Canada” (EDC), visant à mettre à la disposition du Royaume une enveloppe financière de 500 millions d’euros pour renforcer les investissements et exportations des entreprises canadiennes vers le Maroc.

Signé par le ministre de l’Economie, Nizara Baraka, et la directrice régionale pour l’Afrique au sein de l’EDC, Diane Belliveau, ce protocole d’entente encadrera désormais les relations de coopération financière entre le Maroc et l’EDC, à travers un accompagnement de 500 millions d’euros destiné à permettre aux entreprises canadiennes désirant investir au Maroc de financer leurs projets et à celles marocaines d’acheter des biens et services canadiens.

“Ce mémorandum ambitionne de mettre en place un cadre de coopération adéquat entre les entreprises et investisseurs canadiens désirant accéder au marché marocain, qui pourrait faire du Royaume une plateforme d’investissement et de commerce, ainsi qu’une porte d’entrée en Afrique pour le Canada”, indique le ministre.

M. Baraka a, dans ce cadre, souligné que le ministère de l’Economie va permettre aux entreprises canadiennes d’avoir une meilleure connaissance de l’économie marocaine et des opportunités d’affaires offertes par le Royaume, tout en leur apportant l’accompagnement nécessaire, à travers les marchés publics, relevant l’importance de l’investissement du géant canadien “Bombardier Aéronautique” au Maroc.

Les investissements du Canada au Maroc seraient renforcés, grâce à la confiance dont bénéficie l’économie marocaine auprès des organismes internationaux (Investment grade) et à l’adoption de la loi sur le partenariat public-privé soumise au Conseil de gouvernement et à l’amélioration du climat des affaires au Royaume, a-t-il fait savoir.

Pour sa part, Mme. Belliveau, après avoir salué les processus “transparents et équitables” des appels d’offres au Maroc, a invité les entreprises canadiennes à consulter ces appels et à bénéficier de l’appui de l’EDC pour leurs projets d’investissement, de services et d’exportations au Maroc.

Mme. Belliveau a noté que ce protocole qui vise à approfondir davantage les échanges commerciaux entre le Maroc et le Canada, porte sur le secteur industriel dans lequel le Canada détient une forte expertise.

Les deux parties ont, par ailleurs, émis le souhait de voir la dynamique que connaissent actuellement les relations de coopération entre le Maroc et le Canada, contribuer à l’augmentation des flux d’investissements canadiens au Royaume.

La valeur des échanges de marchandises entre le Maroc et le Canada s’est élevée à 522,6 millions de dollars en 2012, contre 418,9 millions de dollars en 2011, soit une progression d’environ 25 pc. Le volume des importations marocaines s’est établi en 2012 à 368,5 millions de dollars alors que les exportations se sont chiffrées à 154,2 millions de dollars

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Maroc

AFP

Bousculade au Maroc lors d'une distribution d'aide: au moins 15 morts

Bousculade au Maroc lors d'une distribution d'aide: au moins 15 morts

AFP

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

AFP

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc