mis à jour le

Amazighité : A.Kayouh dans la tourmente …

Le ministre de l’Artisanat, Abdessamad Kayouh, a démenti avoir attenté à l’amazighité lors d’une rencontre d’information avec des artisans et des acteurs du secteur dans la région de Marrakech-Tansift-El Houz.

 

Dans une mise au point en réaction à un article publié dans un journal électronique selon lequel M. Kayouh “aurait tenu des propos qui seraient attentatoires à l’amazighité” et dont la MAP a reçu jeudi une copie, le ministre a souligné que “le contenu de cet article est mensonger et dénué de tout fondement et qu’il comporte des allégations et des déclarations fabriquées ne respectant pas les principes de crédibilité de l’information, qui requiert le respect du lecteur et impose de s’abstenir de toute désinformation, ou de création d’informations infondées, notamment celles qui pourraient toucher aux sentiments des citoyens et provoquer la confusion chez eux”.

La même source fait remarquer que le contexte duquel ledit journal a puisé ces propos erronés renvoie en fait à une rencontre à laquelle ont pris part des centaines de participants, artisans, chefs d’entreprises, membres de coopératives et d’associations, ainsi que des élus qui ont discuté leurs problèmes, ajoutant que les propos du ministre ont été suivis avec plus de 500 personnes.

 

Les déclarations du ministre s’inscrivaient dans le cadre d’une discussion sur la qualité du tapis de Marrakech lorsque M. Kayouh a utilisé les termes “tapis berbère”, une appellation sommes toutes utilisée localement et sur le plan international pour désigner pour les étrangers “le tapis authentique” et ayant une charge culturelle. Les propos du ministre ont donc été formulés dans un contexte précis, a souligné la mise au point.

 

Le ministre a répondu en langue amazighe à l’un des participants, qui a préféré s’adresser à lui en amazigh, précise la même source, ajoutant que le ministre s’est dit fier de l’amazighité et a rejeté toute surenchère sur des questions consacrées par la constitution, poursuit la même source.

 

Il a indiqué que l’enregistrement audiovisuel de ses propos est disponible et sera mis à la disposition des autorités nationales et locales chargées de la communication et des médias.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé