mis à jour le

Anonymous réagissent au projet de loi qui censurera l’Internet en Tunisie

Les activistes du Net « Anonymous » réagissent à la déclaration faite à l’Assemblée nationale constituante par le ministre tunisien de l’intérieur selon laquelle une cellule de controle sur le Net sera bientôt mise en place pour lutter à priori contre la criminalité sur la toile .

Anonymous préviennent que le gouvernement veut tout censurer . Il commence par l’internet et demain ça sera vous chers citoyens.

Le groupe « Anonymous » trouve se projet menaçant pour les libertés  et appelle les élus de la constituante à rejeter cette loi restrictive . Les Anonymous appellent la société civile et les citoyens tunisiens à faire barrage à ce projet de loi. Dites NON à la censure

Ecoutez

Anonymous

satarbf

Ce samedi 18 mai , Anonymous s’attaqueront aux sites du gouvernement tunisien

Ce samedi 18 mai , Anonymous s’attaqueront aux sites du gouvernement tunisien

Actualités

Samedi 18 mai à 20h : Anonymous Tunisie s’attaque au gouvernement

Samedi 18 mai à 20h : Anonymous Tunisie s’attaque au gouvernement

LNT

Cyber-attaques: opération contre Anonymous en Italie

Cyber-attaques: opération contre Anonymous en Italie

projet

AFP

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

AFP

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté

loi

AFP

Kenya: le pouvoir veut changer la loi électorale

Kenya: le pouvoir veut changer la loi électorale

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi