mis à jour le

Zarco-Mame Balla Choc des ambitions

Ce vendredi, les amateurs auront droit à un très bon début de weekend. Le choc Zarco-Mame Balla leur a été servi par Assane Ndiaye. Une opportunité, pour les deux jeunes athlètes, de s'affirmer davantage dans l'arène.

Revoilà Assane Ndiaye. Après le succès enregistré par ses dernières sorties, notamment, Siteu-Malaw Séras, le jeune promoteur revient, ce dimanche, pour proposer un plateau de rêve: Zargo-Mame Balla. Une affiche alléchante, pour les amateurs qui ne seront sûrement pas déçus par les deux lutteurs.
Formé à bonne école, Mame Balla peine à confirmer tout le bien que les puristes pensaient de lui.
Valeur sûre de l'écurie de Pape Diop Boston, il avait fini de cristalliser l'espoir, après les départ de Theik et les contreperformances répétées de Tonnerre, grâce à son succès devant Mbaye Diouf.

Mais, le fougueux protégé de Baba Diallo sera ramené sur terre par Lac Rose qui remporte cet examen de passage, avant d'être renvoyé à ses études par le talentueux Papiss Général.
Des déconvenues qui ont rétrogradé le jeune lutteur natif de Guediawaye qui s'est résolu à accepter le défi lancé par Zarco, pour se relancer dans l'arène.
«Ma trajectoire a fait que notre duel s'impose, sinon, je ne devrais pas lutter avec toi. Mais, au jour J, je vais te battre, pour poursuivre mon chemin», avait dit Mame Balla.
Mais, Zarco ne l'entend pas de cette oreille. Reconverti lutteur, cet ancien footballeur de génie veut se faire un nom dans l'arène et selon lui, ce n'est pas Mame Balla qui va lui constituer obstacle. L'ex-pensionnaire de l'écurie Rock Energie qui a affronté Gouye gui, veut rattraper son retard dans l'arène.
Une ambition exacerbée par son dernier succès devant Thiat de l'écurie Grand Yoff. Cette victoire a redonné de l'espoir à l'ami de Modou Lo, suite à sa déconvenue devant Sa Thiès.
Face à Mame Balla, le lutteur de Grand Yoff veut profiter d'une opportunité pour rebondir. Le jeu en vaut la chandelle, pour cet ancien attaquant qui ne veut pas regretter d'avoir choisi la lutte, au détriment du ballon rond.

Amadou Lamine MBAYE

REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye