mis à jour le

Hausse du prix de transports en commun : La population en colère

 L'instabilité  née la semaine dernière suite à l'augmentation, de 50 F. CFA du prix de transport en commun a trouvé une issue heureuse. Mais les dégâts sont énormes.  Notre pays, fagilisé déjà par une crise sécuritaire dans sa partie septentrionale, vient à se greffer l'augmentation des prix de l'essence et de gazole. Les difficultés de tous genres s'abattent sur la population.

Des véhicules SOTRAMA

Dans ce contexte, les Sociétés de Transport du Mali  communément appelé «sotrama» constituent aujourd'hui le moyen de transport le plus sollicité par la majorité des maliens pour pouvoir rallier leur lieu de service et autre endroit. Ce qui explique la hausse brutale du prix de transports en commun déjà insupportable. Ce, sans aucune consultation au préalable avec le gouvernement, dit-on.  Conséquence : les étudiants, remontés par cette situation, ont montré leurs muscles, empêchant les chauffeurs de sotrama de circuler deux jours durant dans Bamako. Les dégâts sont énormes car dans certaines rues, ils se sont attaqués aux chauffeurs de sotrama réticents.

Pour ainsi apaiser la tension sociale, le gouvernement et les responsables des transporteurs du Mali,  au bout de deux jours de négociation, sont parvenus à un prix consensuel, 25 FCFA de plus sur le prix du transport en commun au Mali.

Il est utile de rappeler que les transporteurs avaient fait une augmentation de 50 FCFA. Ce qui n'a pas été du goût des usagers qui se sont attaqués aux voitures des transports en commun. Mais avant-hier mardi, le gouvernement a fait un communiqué pour dire que l'augmentation est de 25 FCFA pas plus.

Mais, les deux parties vont continuer les pourparlers. En attendant,  les Sotrama ont repris du service.

Boubacar SIDIBE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

prix

AFP

Soudan: une manifestation contre la hausse des prix dispersée

Soudan: une manifestation contre la hausse des prix dispersée

AFP

Rwanda: un programme de médicaments à «prix abordables»

Rwanda: un programme de médicaments à «prix abordables»

AFP

Le Guinéen Soul Bang's Prix Découvertes RFI 2016

Le Guinéen Soul Bang's Prix Découvertes RFI 2016

transports

AFP

Salaire impayés: Luanda paralysée par une grève des transports publics

Salaire impayés: Luanda paralysée par une grève des transports publics

AFP

Ebola: la ministre des Transports du Liberia en quarantaine

Ebola: la ministre des Transports du Liberia en quarantaine

LNT

Destination Maroc : Hygiène et transports urbains pointés du doigt

Destination Maroc : Hygiène et transports urbains pointés du doigt

population

Développement

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

AFP

La population des éléphants d'Afrique au plus bas depuis 25 ans

La population des éléphants d'Afrique au plus bas depuis 25 ans

AFP

Nigeria: l'inflation contraint la population

Nigeria: l'inflation contraint la population