mis à jour le

Ecran de télé diffusant l'entretien de François Hollande, 29 mars 2013 / AFP
Ecran de télé diffusant l'entretien de François Hollande, 29 mars 2013 / AFP

Faut-il croire Hollande quand il dit que la France a tout réussi au Mali?

Dans son entretien télévisé de jeudi soir, le président français s'est exprimé comme si tout était désormais rose.

Parmi les thèmes attendus lors de l’entretien télévisé de François Hollande, hier soir, figuraient en bonne place la question des otages français retenus en Afrique, mais aussi celle de l’intervention militaire française au Mali.

Sur ce point, le chef de l’Etat français a adressé un véritable satisfecit, en affirmant que la France avait «atteint ses objectifs au Mali». Et de rappeler que ces objectifs étaient de trois ordres: «arrêter l'offensive terroriste», «reconquérir les villes occupées par les terroristes», et aller dans «le réduit des terroristes, dans leur sanctuaire»

Pour François Hollande l’opération Serval est donc une mission accomplie, pour ainsi dire, au point qu’il a demandé à chaque Français d’en être fier, même si cinq soldats y ont trouvé la mort, comme le rappelle France 24. Malgré tout, a encore souligné François Hollande, la France «a été regardée comme le pays de la délivrance».

Après cet exercice d’autosatisfaction, le chef de l’Etat français a déclaré que d’ici le mois de juillet, il n’y aurait plus que 2000 soldats sur le terrain contre 4.000 actuellement. Le retrait des troupes devant commencer d’ici le mois d’avril.

Concernant les otages, autre volet de l’intervention de François Hollande, l’on notera en filigrane que la France confirme la mort de Philippe Verdon,  annoncée le 20 mars dernier par ses ravisseurs.  «Tout ce que nous avons eu comme interceptions, comme renseignements nous laissent plutôt penser qu'il aurait été tué», a déclaré François Hollande.

Et sur la famille enlevée au Cameroun, François Hollande a affirmé avoir «des preuves de vie» mais ignorer où elle était retenue exactement.

Lu sur France 24

AFP

Ses derniers articles: Afrique du Sud: un homme inculpé pour avoir voulu tuer des membres du gouvernement  Perpétuité pour Habré: "message aux dictateurs et tournant pour l'Afrique"  Tunisie: visite houleuse du chef du gouvernement dans le Sud 

Hollande

AFP

La présence militaire française au Mali: "ce sera long" prévient Hollande

La présence militaire française au Mali: "ce sera long" prévient Hollande

AFP

A Bamako, les adieux réciproques de Hollande et de l'Afrique

A Bamako, les adieux réciproques de Hollande et de l'Afrique

AFP

Hollande et l'Afrique: des guerres et la fin d'une certaine Françafrique

Hollande et l'Afrique: des guerres et la fin d'une certaine Françafrique

élections

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

AFP

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

AFP

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

français

AFP

Agressions sexuelles au Burkina: 6 mois ferme requis contre un militaire français

Agressions sexuelles au Burkina: 6 mois ferme requis contre un militaire français

AFP

Un militaire français jugé mardi pour des agressions sexuelles au Burkina

Un militaire français jugé mardi pour des agressions sexuelles au Burkina

AFP

Réparation d'une "injustice": 28 tirailleurs sénégalais redeviennent Français

Réparation d'une "injustice": 28 tirailleurs sénégalais redeviennent Français