mis à jour le

«Moins pire»

Le gouvernement choisit de ralentir durablement la croissance: moins de trois mois après le vote de la loi de Finances (comme annoncé hier dans L’Economiste), il coupe dans les dépenses d’investissements. Il ne le fait pas de gaieté de cœur. Il y est acculé.
Tout le monde sait, depuis deux ans au moins, que la politique de dépenses publiques pour créer artificiellement de la consommation ne peut pas tenir très longtemps. Ce n’est qu’un moment dans la vie d’un Etat.

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources