mis à jour le

Libération de Boukary Daou : la médiation du Forum des éditeurs africains (TAEF)

Le Président du forum des éditeurs africains fait le point de sa mission de bons offices dans le cadre de la libération de Boukary Daou, incarcéré depuis le 18 Mars 2013 à la prison centrale de Bamako.

Le Président du forum des éditeurs africains, Chérif Sy a fait le bilan de sa mission de médiation dans le cadre de l'arrestation de Boukary Daou, Directeur de publication du journal « Le Républicain », lors d'une conférence de presse tenue hier mercredi 27 mars 2013 à la Maison de la Presse. Durant son séjour à Bamako, M. Chériff Sy, par ailleurs Directeur de publication du journal « Bendre », affirme avoir rencontré et échangé avec les ministres de la justice et de la communication, les membres du comité de crise de la presse malienne. Après avoir rencontré Boukary Daou, le Président du Forum des éditeurs africains de presse a déclaré qu'il a retenu de lui, la confiance qu'il a en ses confrères et le courage malgré tout ce qu'il a subit. Chériff Sy s'est dit confiant quant à sa libération prochaine.

Lobbying actif 

Par ailleurs, le Président s'est réjouit « des propos aimables du ministre de la communication, des assurances d'un traitement diligent et favorable aux requêtes du Forum des éditeurs africains par le ministre de la justice ainsi que de sa disponibilité ». Pour permettre une décrispation de la situation et un dialogue fructueux, Chériff Sy a invité le comité de crise à lever le mot d'ordre de boycott des institutions. Concernant la levée de la suspension, Mahamane Hamèye Cissé, Président du comité de crise a ajouté qu'il n'est pas bienséant pour la presse malienne de refuser d'écouter les confrères africains puisque les autorités se sont montrées sensibles à leurs doléances. «Notre souhait est que l'audience du 2 avril prochain aboutisse à la libération de notre confrère » a-t-il lancé.

Chérif Sy a également remercié les autorités maliennes pour leur écoute et tous les acteurs de la presse pour leur solidarité, leur mobilisation et les sacrifices consentis et a réaffirmé le soutien de la presse africaine et internationale au confrère en prison. Il espère que sa libération sera pour très bientôt, car pour lui, le Mali a d'autres priorités : la reconquête des territoires du nord, la réconciliation nationale et la restauration de la démocratie ». Le Président du Forum des éditeurs africains a invité les journalistes à lutter pour avoir des organisations fortes, un cadre juridique propice à l'exercice du métier, bref avoir les moyens de nous respecter et de nous faire respecter.

 

Par Augustin K FODOU

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

libération

AFP

Congo: des ONG demandent la libération d'un journaliste

Congo: des ONG demandent la libération d'un journaliste

AFP

Prix du HCR pour le négociateur de la libération des filles de Chibok

Prix du HCR pour le négociateur de la libération des filles de Chibok

AFP

Algérie: RSF demande la libération d'un fixeur détenu depuis 100 jours

Algérie: RSF demande la libération d'un fixeur détenu depuis 100 jours

Médiation

AFP

Gambie: ultime médiation avant l'expiration de l'ultimatum

Gambie: ultime médiation avant l'expiration de l'ultimatum

AFP

Crise en RD Congo: la médiation des évêques reconduite

Crise en RD Congo: la médiation des évêques reconduite

AFP

RD Congo: la médiation de la dernière chance

RD Congo: la médiation de la dernière chance

forum

AFP

RDC: Kabila au Kasaï pour un forum pour la paix

RDC: Kabila au Kasaï pour un forum pour la paix

AFP

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

AFP

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre