mis à jour le

Malick Noël Seck : "Le bilan des douze mois de gestion de Macky Sall présage d’un septennat de promesses non tenues, de népotisme"

Après une période d'hibernation, Convergence socialiste tendance Malick Noël Seck revient sur la scène politique avec le lancement prochain de son futur parti politique. Face à la presse hier, le jeune socialiste exclu a tiré sur le bilan de la gestion de Macky Sall et sur Benno bokk yaakaar. Noël arbore la tenue de l'opposant, qui briguera la mairie de Point E dirigée par Malick Diop.

La page «verte» de son histoire avec le Parti socialiste (Ps) est définitivement tournée. Face à la presse hier, Malick Noël Seck, exclu pour avoir «remis en cause» l'autorité de Ousmane Tanor Dieng persiste et signe qu'il reste et demeure le secrétaire général de Convergence socialiste (Cs). C'est un homme qui porte la veste d'un opposant qui a «décidé de s'opposer» à tout. «Depuis notre exclusion du Ps, Convergence socialiste est restée en marge de la vie politique sénégalaise et, tout en nous restructurant, nous avons écouté et entendu les discours du président de la République et des membres de son Cabinet (...) On constate qu'on n'a pas changé de système mais on a changé d'erreurs», déclare-t-il.

Candidat à la mairie de Point E

Le Parti socialiste, selon lui, marche comme un «cartel» au gré de la coalition de «vautours». Le bilan des douze mois de gestion de Macky Sall présage d'un «septennat de promesses non tenues, de népotisme». Et, prévient-il, «il n'y aura aucun changement allant dans le sens des intérêts de notre Nation sans une radicalisation du combat politique». À ce propos, la nouvelle Convergence socialiste invite à un regroupement au sein d'un «Font national de salut public» qui ambitionne, plus tard, de se mouvoir en parti politique. Dores et déjà, Malick Noël et Cie envisagent de briguer le suffrage des Sénégalais lors des élections locales prochaines. «Je suis candidat à la mairie de Fann, Point E, Amitié. Bref, nous allons vers la création d'un parti politique», confie-t-il. Le fauteuil de Malick Diop de l'Afp est menacé.

Le Quotidien

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Noël

AFP

Nigeria: Boko Haram a tué au moins 14 personnes le jour de Noël

Nigeria: Boko Haram a tué au moins 14 personnes le jour de Noël

AFP

Noël sous haute surveillance au Niger, un an après les émeutes anti-chrétiens

Noël sous haute surveillance au Niger, un an après les émeutes anti-chrétiens

Hémisphère sud

J'ai passé le meilleur Noël de ma vie sous le soleil de Durban

J'ai passé le meilleur Noël de ma vie sous le soleil de Durban

bilan

AFP

Ouganda: le bilan des combats dans l'ouest monte

Ouganda: le bilan des combats dans l'ouest monte

AFP

Mozambique: 93 morts lors de l'explosion d'un camion-citerne, selon un nouveau bilan

Mozambique: 93 morts lors de l'explosion d'un camion-citerne, selon un nouveau bilan

AFP

Centrafrique: nouveau bilan de 11 morts dans les violences

Centrafrique: nouveau bilan de 11 morts dans les violences

gestion

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Tunisie: le gouvernement défend sa gestion de la crise

Tunisie: le gouvernement défend sa gestion de la crise

AFP

Chute du rand: le nouveau ministre sud-africain des Finances promet "une gestion budgétaire saine"

Chute du rand: le nouveau ministre sud-africain des Finances promet "une gestion budgétaire saine"