mis à jour le

Malick Noël Seck : "Le bilan des douze mois de gestion de Macky Sall présage d’un septennat de promesses non tenues, de népotisme"

Après une période d'hibernation, Convergence socialiste tendance Malick Noël Seck revient sur la scène politique avec le lancement prochain de son futur parti politique. Face à la presse hier, le jeune socialiste exclu a tiré sur le bilan de la gestion de Macky Sall et sur Benno bokk yaakaar. Noël arbore la tenue de l'opposant, qui briguera la mairie de Point E dirigée par Malick Diop.

La page «verte» de son histoire avec le Parti socialiste (Ps) est définitivement tournée. Face à la presse hier, Malick Noël Seck, exclu pour avoir «remis en cause» l'autorité de Ousmane Tanor Dieng persiste et signe qu'il reste et demeure le secrétaire général de Convergence socialiste (Cs). C'est un homme qui porte la veste d'un opposant qui a «décidé de s'opposer» à tout. «Depuis notre exclusion du Ps, Convergence socialiste est restée en marge de la vie politique sénégalaise et, tout en nous restructurant, nous avons écouté et entendu les discours du président de la République et des membres de son Cabinet (...) On constate qu'on n'a pas changé de système mais on a changé d'erreurs», déclare-t-il.

Candidat à la mairie de Point E

Le Parti socialiste, selon lui, marche comme un «cartel» au gré de la coalition de «vautours». Le bilan des douze mois de gestion de Macky Sall présage d'un «septennat de promesses non tenues, de népotisme». Et, prévient-il, «il n'y aura aucun changement allant dans le sens des intérêts de notre Nation sans une radicalisation du combat politique». À ce propos, la nouvelle Convergence socialiste invite à un regroupement au sein d'un «Font national de salut public» qui ambitionne, plus tard, de se mouvoir en parti politique. Dores et déjà, Malick Noël et Cie envisagent de briguer le suffrage des Sénégalais lors des élections locales prochaines. «Je suis candidat à la mairie de Fann, Point E, Amitié. Bref, nous allons vers la création d'un parti politique», confie-t-il. Le fauteuil de Malick Diop de l'Afp est menacé.

Le Quotidien

Noël

AFP

Les coptes d'Egypte célèbrent Noël après une année sanglante

Les coptes d'Egypte célèbrent Noël après une année sanglante

AFP

Les coptes d'Egypte célèbrent Noël après une année meurtrière

Les coptes d'Egypte célèbrent Noël après une année meurtrière

AFP

Noël sanglant en RDC: au moins 35 civils tués dans plusieurs attaques au Nord-Kivu

Noël sanglant en RDC: au moins 35 civils tués dans plusieurs attaques au Nord-Kivu

bilan

AFP

Migrants morts au large de la Tunisie: le bilan passe

Migrants morts au large de la Tunisie: le bilan passe

AFP

Cameroun: 32 morts, bilan officiel d'un affrontement dans une région anglophone

Cameroun: 32 morts, bilan officiel d'un affrontement dans une région anglophone

AFP

RDC: 52 cas d'Ebola, 22 morts d'après un nouveau bilan officiel

RDC: 52 cas d'Ebola, 22 morts d'après un nouveau bilan officiel

gestion

AFP

Angola: la justice enquête sur la gestion d'Isabel dos Santos

Angola: la justice enquête sur la gestion d'Isabel dos Santos

AFP

Abus sexuels en Centrafrique: "mauvaise gestion flagrante" des Nations Unies

Abus sexuels en Centrafrique: "mauvaise gestion flagrante" des Nations Unies

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion