mis à jour le

Bardem accusé d’avoir employé des clandestins

La décision de Javier Bardem de fermer son restaurant à Madrid n'est pas passée inaperçue. Indignés par les conditions de leur renvoi, des employés licenciés ont accusé l'acteur espagnol d'avoir déjà eu recours aux services de travailleurs clandestins en Espagne.
Outrés par leur licenciement expéditif après plus de 14 années de bons et loyaux services, les employés ont révélé au grand jour ces pratiques insoupçonnées de la part de Javier Bardem. L'acteur se voit également reprocher par ses anciens employés de leur avoir appliqué les conditions de licenciement qu'il n'a cessé de dénoncer depuis leur application par le gouvernement de Mariano Rajoy. Les 11 employés ont même raillé l'ambiguïté de l'acteur qui prétend être un fervent défenseur des droits humains, alors qu'il n'a pas hésité à les jeter dans la rue à la moindre difficulté de son établissement.

Saharanews.org

Ses derniers articles: Le mauvais traitement des femmes et enfants des Camps de Tindouf, dénoncé à Genève  Le chef du gouvernement turc inflige un camouflet au Polisario  Le HCDH s’intéresse aux cas des dissidents sahraouis à Tindouf 

clandestins

AFP

Clandestins en Europe, les Nigérians peinent

Clandestins en Europe, les Nigérians peinent

AFP

RDC: découverte de 19 corps de clandestins éthiopiens dans un container

RDC: découverte de 19 corps de clandestins éthiopiens dans un container

AFP

Israël relâche des centaines de clandestins africains désemparés

Israël relâche des centaines de clandestins africains désemparés