mis à jour le

Son fils bloque son accès à Internet, elle le tue

Une Russe est soupçonnée d'avoir tué son fils de 11 ans et d'avoir découpé ensuite son corps, après qu'il a bloqué l'accès à l'internet sur son ordinateur, a indiqué jeudi le comité d'enquête russe.
Selon les enquêteurs, cette femme de 34 ans, habitante d'Oufa, la capitale du Bachkorstostan (Volga), n'avait pas réussi dimanche dernier à consulter l'Internet depuis l'ordinateur de son fils, parce qu'il en avait changé les paramètres sans la prévenir, précise le comité dans un communiqué.

Elle a alors "décidé de le punir et lui a infligé plusieurs coups avec un rouleau de cuisine. L'enfant est décédé des suites de ses blessures", souligne le communiqué. Après avoir vu que son fils ne donnait plus signe de vie, "la femme a découpé son corps et a caché les restes dans une cave non loin de la maison", selon la même source.

La femme s'est présentée elle-même à la police jeudi pour avouer les faits, ajoute le comité sans plus de précisions. Une enquête pour meurtre sur mineur a été ouverte. Cette femme avait déjà tué son mari lors d'une dispute familiale en 2005, mais n'avait écopé alors que d'une peine avec sursis, le tribunal ayant jugé qu'elle avait agi sous le coup de l'émotion et n'était pas dans son état normal au moment des faits, selon l'agence Interfax.

7sur7.be

accès

AFP

L'UE insiste sur un accès "sans restriction" pour les humanitaires au Soudan

L'UE insiste sur un accès "sans restriction" pour les humanitaires au Soudan

AFP

Côte d'Ivoire: des "démobilisés" bloquent des accès

Côte d'Ivoire: des "démobilisés" bloquent des accès

AFP

Le pape souhaite un accès électronique aux textes sacrés pour les jeunes en Afrique

Le pape souhaite un accès électronique aux textes sacrés pour les jeunes en Afrique

Elle

AFP

Angola: l'Unita siègera au Parlement même si elle conteste les élections

Angola: l'Unita siègera au Parlement même si elle conteste les élections

AFP

Au Nigeria: "Ma fille est en Europe, c'est elle qui devrait s'inquiéter pour moi"

Au Nigeria: "Ma fille est en Europe, c'est elle qui devrait s'inquiéter pour moi"

AFP

Côte d'Ivoire: le procès de Simone Gbagbo se poursuivra sans elle

Côte d'Ivoire: le procès de Simone Gbagbo se poursuivra sans elle