mis à jour le

Pistorius reste accusé de meurtre mais autorisé à voyager à l'étranger

PRETORIA (AFP) - (AFP)

Oscar Pistorius, le champion handisport sud-africain accusé du meurtre de sa compagne, a marqué un nouveau point jeudi face à la justice en obtenant de pouvoir récupérer son passeport, ce qui lui laisse la possibilité de reprendre la compétition.

L'athlète de 26 ans, devenu célèbre pour sa participation aux JO de Londres 2012 aux côtés des valides, était absent à l'audience.Il avait laissé son avocat, le pugnace Barry Roux qui avait déjà obtenu sa libération sous caution en février, aller au charbon et obtenir une fois de plus gain de cause.

"La décision du magistrat de ne pas restituer son passeport au demandeur pour voyager à l'étranger était une erreur", a déclaré après une brève audience le juge Bert Barn."Cette condition est fondamentalement erronée, elle pourrait être appropriée en cas de condamnation".

Me Roux a convaincu le juge que son client, dont il avait obtenu la libération malgré l'énorme émotion suscitée par le meurtre, ne pouvait pas être indéfiniment maintenu dans des conditions "équivalant aux arrêts domiciliaires".

"Le passeport de l'accusé sera remis à son avocat" et il "sera autorisé à l'utiliser en dehors de l'Afrique du Sud", a précisé le juge Barn, taillant en pièces le jugement rendu juste après le drame par son collègue magistrat Desmond Nair.

L'avocat a obtenu que Pistorius puisse voyager à condition de communiquer une semaine à l'avance son itinéraire."Pourquoi l'empêcher de voyager par des contrôles ?", a-t-il plaidé, affirmant qu'il serait absurde pour un athlète de sa notoriété de se rendre dans un pays sans accord d'extradition avec l'Afrique du Sud pour s'y cacher.

"Comme je l'ai déjà dit, ce sera à lui seul de décider s'il veut courir à nouveau", a cependant indiqué à l'AFP son entraîneur Peet van Zyl : "Jusqu'à maintenant, il ne l'a pas fait, et il ne s'entraîne pas", a-t-il dit.

Dans sa déposition en février, Pistorius avait précisé qu'il gagnait avant le drame 5,6 millions de rands par an (475.000 euros).Et même si sa famille a largement souligné qu'il n'était pas au bord du suicide, il est financièrement pris à la gorge et a commencé à se défaire de certains placements, notamment dans les courses de chevaux pour couvrir des frais de justice qualifiés de "massifs".

Pistorius a également obtenu jeudi l'accès à son domicile de Pretoria, là où il a tué sa compagne venue passer la Saint-Valentin avec lui.

Reeva Steenkamp est morte tuée de 4 balles de 9 mm tirées à travers la porte des toilettes de la salle de bains de Pistorius.Lui affirme qu'il a pris peur et crû à un cambriolage.L'accusation affirme que le couple s'était disputé et s'étonne qu'il n'ait pas vérifié avant de tirer où se trouvait son amie, alors qu'il dit en avoir été très amoureux.

"L'accusation est très grave", a souligné le juge Barn, sans entrer dans le fond du dossier et se contentant d'évaluer si Pistorius présentait un risque de fuite.

Pistorius habitait dans un complexe sécurisé d'une banlieue aisée de Pretoria une maison qu'il peut désormais revendre."Il devra seulement s'assurer que les enquêteurs ont fini leur travail, mais c'est son droit", a-t-on précisé au parquet.

Amputé des deux jambes peu après la naissance, Oscar Pistorius a beaucoup fait pour la reconnaissance du sport paralympique et faisait la fierté de l'Afrique du Sud, avant que la presse ne dévoile une face cachée de héros : agressif, jaloux, machiste, excité de la gâchette.

Le meurtre, qui a fait la une des journaux du monde en février, l'a obligé à renoncer à la compétition, au moins jusqu'en mai.Il doit revenir devant la justice le 4 juin pour connaître la date du procès, que le parquet espère faire démarrer avant la fin 2013.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Pistorius

AFP

Pistorius quitte brièvement sa cellule pour les obsèques de sa grand-mère

Pistorius quitte brièvement sa cellule pour les obsèques de sa grand-mère

AFP

Oscar Pistorius est sorti de l'hôpital

Oscar Pistorius est sorti de l'hôpital

AFP

Afrique du Sud: démission de Gerrie Nel, procureur du procès Pistorius

Afrique du Sud: démission de Gerrie Nel, procureur du procès Pistorius

meurtre

AFP

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

AFP

Égypte: un policier écope de dix ans de prison pour le meurtre d'une manifestante

Égypte: un policier écope de dix ans de prison pour le meurtre d'une manifestante

AFP

La mort de Mgr Bala, "le meurtre de trop" pour les évêques du Cameroun

La mort de Mgr Bala, "le meurtre de trop" pour les évêques du Cameroun