mis à jour le

Cheicknè Hamalla Diarra, Directeur de la cellule de communication de Modibo Sidibé : «La classe politique du Mali a intérêt à travailler pour que les élections puissent être tenues aux dates prévues»

Au cours d'une interview sur une radio étrangère, le Directeur de la cellule de communication de Modibo Sidibé,  Cheick Hamalla Diarra, a parcouru l'actualité du malienne.

Selon le Directeur de la cellule de communication de Modibo Sidibé, le Mali se trouve présentement dans une situation de relative amélioration. «... Comme péripéties de la vie politique  et sécuritaire du Mali de ces derniers douze mois, nous pouvons considérer que nous nous trouvons dans une  situation de relative amélioration. Et il devient de plus en plus important que chacun se rende compte que le pays a besoin d'aller de l'avant. Que chacun soit convaincu de la nécessité de progresser, au lieu d'être dans les règlements de compte, dans la stigmatisation politique», a-t-il conseillé.

S'agissant de la presse, Cheicknè Hamalla Diarra a déclaré que ces situations qu'elle vit ces derniers temps, sont déplorables. «Ce  sont des situations que tous les démocrates du Mali et d'ailleurs condamnent et regrettent. Nous sommes convaincus que la presse a un rôle extrêmement important à jouer», a-t-il dit. Et de reconnaître : «Notre presse a fait la preuve de son implication dans tout ce qui concerne le devenir de ce pays, depuis mars 1991».

M. Diarra a protesté en ces termes : «Il n'est pas normal, il n'est pas acceptable qu'on s'en prenne à des journalistes, qu'on les intimide ou qu'on les réduise au silence».

Concernant  les avantages  accordés au capitaine Sanogo, il a soutenu que l'autorité devrait prendre la nécessité de rendre compte et de l'expliquer au peuple.  Par ailleurs, pour lui, la classe politique du Mali a intérêt à travailler pour que les élections puissent être tenues aux dates prévues. En conclusion, le directeur de campagne du candidat Modibo Sidibé déclare : «plus tôt nous allons tourner la page de ce que nous vivons maintenant, mieux ce serait pour l'ensemble du peuple malien».

Oumou DIAKITE 

communication

AFP

Burkina: la présidente du Conseil supérieur de la communication écrouée pour malversations

Burkina: la présidente du Conseil supérieur de la communication écrouée pour malversations

AFP

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

AFP

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

politique

AFP

Milliardaire et "populaire", le Béninois Ajavon se relance en politique

Milliardaire et "populaire", le Béninois Ajavon se relance en politique

AFP

Angola: première manifestation politique autorisée contre le président

Angola: première manifestation politique autorisée contre le président

AFP

Crise politique en Afrique du Sud: réunion spéciale de l'ANC lundi

Crise politique en Afrique du Sud: réunion spéciale de l'ANC lundi

Mali

AFP

Les opposants

Les opposants

AFP

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises

AFP

Edouard Philippe "reporte" son déplacement au Mali prévu ce week-end

Edouard Philippe "reporte" son déplacement au Mali prévu ce week-end