mis à jour le

Thies/ assises 2013 : Binta Beye engrossée par le neveu de sa patronne tue son bébé et écope de 5 ans de travaux forcés

Au mois de janvier 2009, suite à un appel anonyme, faisant état d'une femme qui aurait perdu sa grossesse dans des conditions suspectes, les éléments de la brigade territoriale de Thiès se sont rendus au domicile de la dame sis au quartier El hadji Abdoulaye Yakhine. Interrogés en premier lieu, les parents diront n'être jamais au courant d'une quelconque grossesse qu'aurait contractée leur fille, qui aussi, servira la même chanson aux pandores. Face à ce dilemme, les enquêteurs conduiront la présumée coupable chez un gynécologue qui, après consultation, fera état d'un accouchement récent par voie basse d'environ une semaine, avec une déchirure périnéale, témoin d'une grossesse à terme.

Armés du certificat médical, les hommes de tenue une nouvelle fois, se rendirent au domicile de la coupable pour y faire une perquisition leur permettant la découverte macabre du corps sans vie du nouveau né de sexe féminin mis dans un sac de couleur noire, enfui dans une fosse septique nouvellement édifiée. Devant la barre de la cour d'assises, Bineta Béye a avoué sa grossesse, fruit d'une relation adultérine avec le neveu de sa patronne au moment ou elle travaillait comme domestique à Dakar. Aussi, revenant sur les faits proprement dits, elle dira : « j'ai ressenti des douleurs abdominales atroces, ma mère absente je me suis rendue dans les toilettes pour me soulager. A peine entrée, j'ai senti l'enfant qui sortait ,n'ayant rien entendu, j'ai su que le bébé était venu sans vie, c'est ainsi que je l'ai enveloppé dans un drap avant de le mettre dans le sachet en plastic pour le jeter dans la fosse septique qui se trouve dans la cour ». Le procureur de la république, soutenant la thèse de l'infanticide, a requis une peine de 7 ans de travaux forcés. L'avocat de la défense, évoquant le manque de preuve telle que l'autopsie, plaidera la relaxe pure et simple de sa cliente au bénéfice du doute. La Cour condamnera Bineta Béye à 5 ans de travaux forcés.

ALELO

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Assises

AFP

Le meurtre de deux Congolais aux assises de l'Isère, 14 ans après

Le meurtre de deux Congolais aux assises de l'Isère, 14 ans après

AFP

Génocide: la justice française confirme le renvoi aux assises de deux Rwandais

Génocide: la justice française confirme le renvoi aux assises de deux Rwandais

AFP

Deux ex-miliciens algériens renvoyés pour torture devant les assises du Gard

Deux ex-miliciens algériens renvoyés pour torture devant les assises du Gard

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

bébé

AFP

Attentat au Nigeria: une kamikaze portait un bébé sur son dos

Attentat au Nigeria: une kamikaze portait un bébé sur son dos

AFP

Effondrement d'un immeuble

Effondrement d'un immeuble

AFP

Effondrement d'un immeuble

Effondrement d'un immeuble